Un au­teur-com­po­si­teur qui a pris sa place

MON­TRÉAL | Marc Du­pré,hu­mo­riste, chan­teur, au­teur-com­po­si­teur... Son troi­sième al­bum Entre deux mondes confirme qu’il a pris sa place dans le monde de la mu­sique. Oui, bien sûr, il a des beaux-pa­rents cé­lèbres avec Re­né An­ge­lil et Cé­line Dion, qui par­tage

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - MCLORD@JOUR­NALMTL.COM Mi­chelle Coudé-Lord

Parle-moi de cette car­rière en mu­sique. Tout est ar­ri­vé de quelle ma­nière?

Un jour, je par­lais à Ma­rio Le­fèvre qui était alors as­so­cié à Fee­ling qui m’a conseillé d’écrire mes pre­mières chan­sons et de me faire confiance. J’ai alors com­men­cé à com­po­ser, et ce, même si je n’étais pas un bon mu­si­cien, mais fi­na­le­ment j’ai trou­vé mon style et mon son. On a alors en­voyé cer­taines de mes chan­sons, même si ça me fai­sait très peur, puis j’ai eu de bons com­men­taires au point que des gens m’ont fait confiance. Com­po­ser est alors vite de­ve­nu une pas­sion. Je me lève le ma­tin et dès que les en­fants sont par­tis pour l’école, je rentre en stu­dio.

Dans cet al­bum-ci, tu as une belle col­la­bo­ra­tion de Nel­son Min­ville?

Nous sommes des grands chums, c’est mon confi­dent. Quand je com­mence à com­po­ser, c’est Nel­son mon homme de confiance. J’aime lui ra­con­ter ce que je vis avec ma fa­mille, mes en­fants qui sont âgés au­jourd’hui de neuf à cinq ans. J’ai deux gar­çons, une fille. Et ça fait dé­jà dix ans que je vis avec ma belle Anne-Marie. Je nous sou­haite en­core des tonnes d’an­nées. C’est mon grand amour. Ma réa­li­té, c’est ce­la. La vie mer­veilleuse en fa­mille, donc sou­vent ce quo­ti­dien se trans­forme en chan­sons.

Parle-nous de cette chan­son avec Cé­line, Entre deux mondes, écrite par Cé­line Dion et Fré­dé­ric Ba­ron.

Cette chan­son-là ha­bi­tait Cé­line de­puis le tout dé­but de mon deuxième al­bum. Elle me di­sait sou­vent qu’elle avait une chan­son pour moi. C’est tou­jours au­tour d’un bon re­pas en fa­mille que Cé­line et moi on se parle de nos pro­jets. Puis le bon mo­ment est ar­ri­vé. Et avec Cé­line, ça donne tou­jours de la magie. Cette chan­son ne fait pas ex­cep­tion.

Les mau­vaises langues di­ront qu’il n’y au­rait pas de Marc Du­pré sur disque s’il n’y avait pas de Cé­line Dion. Que leur ré­ponds-tu?

Ceux qui disent ce­la, ils ne me connaissent pas, car sur cet al­bum de onze chan­sons, il y en a dix qui sont de mon cru, c’est moi qui les ai com­po­sées. Je n’ai pas be­soin de Cé­line pour faire un al­bum. C’est ma belle-mère, c’est elle qui m’a pro­po­sé de faire cette chan­son, et Re­né le vi­déo­clip. Ce sont mes beaux­pa­rents. Re­né c’est le père de ma femme. On se voit une di­zaine de fois par an­née, il est in­té­res­sé par mes pro­jets parce qu’il connaît ce mé­tier-là c’est tout. Nous avons une re­la­tion d’ami­tié, de confiance et de res­pect. Nous sommes très proches Re­né et moi. Et on peut dire qu’il connaît son mé­tier, donc je l’écoute. Moi ça fait 13 ans que je fais le mé­tier et ceux qui ne croient pas en­core en moi, ils ne m’aiment pas et ce n’est pas pour eux que je fais ce mé­tier. Moi, je sais la place que j’ai.

L’hu­mo­riste, il est où?

Il est tou­jours là. C’est ma pas­sion. J’ai été connu comme ce­la. Je peux faire les deux, je

L’au­teur-com­po­si­teur est aus­si très sol­li­ci­té?

crois. C’est bon d’avoir plu­sieurs cordes à son arc. Je ne sais pas quel genre de spec­tacle je fe­rai. Je n’ai pas en­core dé­ci­dé. Je viens juste de ter­mi­ner cet al­bum et si je sens qu’il y a une de­mande, je pen­se­rai alors à un spec­tacle que j’ai­me­rais par­ta­ger avec le pu­blic. J’ai en­vie de faire de l’hu­mour et j’ai dé­jà un spec­tacle qui ha­bite mes pen­sées. Je vais voir. La prio­ri­té en ce mo­ment, c’est cet al­bum dont je suis très fier. C’est ce­lui qui me re­pré­sente le mieux.

J’ai énor­mé­ment de de­mandes. Il y a eu ré­cem­ment Ma­rio Pel­chat. J’écris en ce mo­ment pour Annie Ville­neuve, la pre­mière chan­son qui joue à la ra­dio de l’al­bum de Martin Deschamps vient aus­si de moi. Les gens doivent sa­voir que mon mé­tier est de com­po­ser des chan­sons et je suis très heu­reux de la confiance de mes pairs. C’est ma vie main­te­nant. Dans la der­nière an­née, j’ai aus­si tra­vaillé beau­coup avec Vé­ro­nic Di­caire qui sort un nou­veau spec­tacle en France. Ça m’a pris plu­sieurs mois, mais c’est tel­le­ment un beau dé­fi. Ce sont toutes des choses su­per ins­pi­rantes. Et je peux dire que je n’ai ja­mais tra­vaillé aus­si fort de ma vie, mais ce mé­tier est très ins­pi­rant. Je suis un homme fran­che­ment heu­reux.

PHOTO D’ARCHIVES

« Cé­line et Re­né me font confiance et j’en suis très fier », af­firme Marc Du­pré.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.