Claude Legault LE COM­PLICE

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - — Isabelle Hontebeyrie

La col­la­bo­ra­tion entre Claude Legault et Da­niel Grou a dé­bu­té avec la té­lé­sé­rie Mi­nuit, le soir en 2005. Cinq ans plus tard, après Les sept

jours du ta­lion puis le tour­nage de Po­lice − une émis­sion de té­lé­vi­sion qui se­ra dif­fu­sée à l’an­tenne de Ra­dio-Ca­na­da en jan­vier 2011 −, les deux hommes sont plus sur la même lon­gueur d’onde que ja­mais.

« On peut tout se dire, il n’y a au­cune ca­chette entre nous », ex­plique Claude Legault de sa re­la­tion avec Podz. « Il va me dire s’il a peur. C’est rare qu’un réa­li­sa­teur te dise ce­la. » De fait, pen­dant le tour­nage de 10 ½ , les deux col­la­bo­ra­teurs se sont fait part de leurs peurs et de leurs ques­tion­ne­ments. Mais la chose la plus im­por­tante pour l’an­cien co­mé­dien de la LNI, qui ar­bore une che­ve­lure poivre et sel dans le film, de ma­nière à mon­trer l’usure et la fa­tigue de son per­son­nage, c’est « la confiance [qui existe entre nous]. Il a confiance en moi, ce qui me fait gran­dir et me pousse. Et j’ai confiance en lui, même si je suis par­fois convain­cu [que ce qu’il me de­mande] n’a pas d’al­lure. »

C’est le même genre de re­la­tion qu’il a sou­hai­té dé­ve­lop­per avec le jeune Robert Nay­lor. « Nous sommes de­ve­nus très chums. Entre les scènes, nous jouions de­hors au ho­ckey co­som, nous ai­mons tous les deux la mu­sique, etc. Ce­la a été l’une de mes belles ren­contres de ci­né­ma », confie l’ac­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.