Dans son troi­sième ro­man, Alain Les­sard se laisse al­ler à ai­mer

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - Serge Drouin

Après «Tais-toi pe­tite pou­pée » et « À tous ceux qui ont si bien su me lais­ser mou­rir », l’au­teur beau­ce­ron Alain Les­sard lance « J’ai ai­mé », aux Edi­tions du Mé­cène.

Si les deux pre­miers ro­mans de l’écri­vain abor­daient des su­jets plu­tôt sombres - le sui­cide et les agres­sions sexuelles - ce troi­sième livre est plus lu­mi­neux et ra­conte une grande his­toire d’amour.

Une re­la­tion amou­reuse entre une femme et une homme, Sophie et An­toine. Ima­gi­nez que ce der­nier rêve de Sophie de­puis l’école pri­maire. Sophie ne le re­marque pas, mais un jour, le des­tin vien­dra s’en mê­ler... « L’idée de ce ro­man m’est ve­nue d’une image. Un jour, j’ai vu An­toine, 7 ans, re­gar­der Sophie sau­ter à la corde à dan­ser dans une cour d’école », ex­plique Alain Les­sard.

Par ce ro­man, Les­sard a vou­lu dé­mys­ti­fier dif­fé­rents com­por­te­ments de l’hu­main lorsque le des­tin semble s’achar­ner à en­voyer des em­bûches. « J’ai aus­si vou­lu com­prendre pour­quoi on de­meure dans des si­tua­tions in­sou­te­nables , alors que l’on nous tend des perches pour émer­ger des bas-fonds. Dans ma for­ma­tion en psy­cho­lo­gie, j’ai sou­vent en­ten­du des femmes qui ne vi­vaient pas la re­la­tion amou­reuse vou­lue. C’est noble de res­ter en couple pour les en­fants, mais ces der­niers le sen­ti­ront si les pa­rents ne sont pas heu­reux. »

Alain Les­sard avoue qu’il y a un peu de lui dans cha­cun de ses per­son­nages lors­qu’on lui fait re­mar­quer que son An­toine a cer­tains de ses traits. «Il y a des fan­tasmes, des si­tua­tions, des traces de moi, c’est cer­tain. » Et la fi­nale de J’ai

ou­blié de­meure ou­verte. Outre l’écri­ture ro­man­cière, Alain Les­sard a à son ac­tif une pièce de théâtre, Et si j’avais su. Il signe aus­si des chan­sons dont huit pa­raî­tront sur le pro­chain disque de Jo­hanne Au­bé. Ses pro­chains écrits de­vraient être des contes of­ferts à la ma­nière de Fred Pel­le­rin.

En­fin, Alain Les­sard de­meure tou­jours un adepte et un cham­pion du monde des quilles. Il dis­pute ré­gu­liè­re­ment de nom­breux tour­nois dans ce sport au Québec. Et l’écri­vain-quilleur en rem­porte plu­sieurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.