Les « top » vins du Wine Spec­ta­tor

Je le dis sans au­cune pré­ten­tion, je ne suis pas de ceux qui ac­cordent beau­coup d’im­por­tance aux notes du Wine Spec­ta­tor. Il m’est ar­ri­vé trop sou­vent dans le pas­sé d’être en com­plet désac­cord avec leur ju­ge­ment. Dif­fé­rence cultu­relle? Ma­tière de goût? Pe

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND SAVEURS - www.sa­lon­vins­fro­mages.ca.

Aus­si, c’est au moins « à moi­tié » rem­pli de pré­ju­gés, si je peux dire, que j’ai goû­té ré­cem­ment aux vingt-trois vins du « Top 100 » 2009 du Wine Spec­ta­tor que la SAQ a mis en vente ce jeu­di. De l’aveu même de la SAQ, ras­sem­bler ces vins pour cette opé­ra­tion n’a pas été une mince tâche. Et on com­prend fa­ci­le­ment pour­quoi. Quand un vin ob­tient 90 points et plus sur l’échelle du Wine Spec­ta­tor ou de Robert Par­ker, tout le monde se l’ar­rache. C’est dé­jà beau que la SAQ ait pu en trou­ver vingt-trois. Ou plu­tôt vingt-cinq pour être pré­cis puisque deux autres vins ne se­ront pas mis en vente, les quan­ti­tés étant trop pe­tites (12 bou­teilles), mais fe­ront plu­tôt l’ob­jet d’un ti­rage au­près des ama­teurs. Ce sont le Ca­ber­net Sau­vi­gnon Re­serve 2005, Co­lum­bia Crest (27 $ — 95 points) et le To­ro Termes 2005, Bo­de­gas Nu­man­thia Termes (27 $ — 96 points). Bref, comme je le di­sais, j’ap­pré­hen­dais un peu cette dé­gus­ta­tion, sûr de n’y trou­ver que des vins « bo­dy-buil­dés », trop ex­traits, hy­per boi­sés. Et ef­fec­ti­ve­ment, il y en avait quand même beau­coup de ces vins qui af­fi­chaient ce pro­fil. Ce qui ne veut pas dire, pour au­tant, que ce ne sont pas des vins in­té­res­sants. C’est sim­ple­ment que ce n’est pas le type de vins que l’ama­teur que je suis pri­vi­lé­gie. Mais, il y avait aus­si dans le lot d’autres vins qui m’ont beau­coup plu et je suis sor­ti ra­vi de cette dé­gus­ta­tion. Tout en cons­ta­tant, tout de même, que sauf de rares fois, mes notes sont bien loin de celles du « Wine Spec ». Voi­ci donc ma courte sé­lec­tion. Mon « vin plai­sir », ci­contre, fait aus­si par­tie du lot. À no­ter que dans le ta­bleau du bas de la page, à cô­té de ma note, fi­gure aus­si celle du ma­ga­zine.

BLANCS

√ Vio­gnier Eden Val­ley 2008, Ya­lum­ba (23,60$) : un vio­gnier by the book, par­fai­te­ment ty­pé, très fin, dé­taillé, moel­leux en mi­lieu de bouche (un chouia de sucre ré­si­duel, peut-être), mais par­fai­te­ment har­mo­nieux. Un dé­lice. √ Char­don­nay Ku­meu Ri­ver Es­tate 2007 (32,25 $) : éle­vage de grand style, fines notes de noi­sette, dis­tin­gué, élan­cé, moel­leux en mi­lieu de bouche, la grande classe. √ Glo­ria Fer­rer Brut, So­no­ma Coun­ty, Glo­ria Fer­rer Vi­neyards (23,15 $) : ce très beau mous­seux pour fi­nir, fin ran­cio au nez, peu do­sé, sub­til et très fin. √ Tre 2007, Tos­ca­na IGT, La Bran­caia (22,25$) : moyen­ne­ment cor­sé, ex­trait mais en dou­ceur, jo­lie note de ré­glisse. Le vin prend ra­pi­de­ment de la sou­plesse à l’aé­ra­tion. Le prix est bon. √ Les Cor­nuds 2007, Vin­sobres, Per­rin & Fils (19 $) : lui aus­si a be­soin d’aé­ra­tion avant de li­vrer de belles notes d’épices (le vin est fait de sy­rah et de gre­nache à 50 %). Pour un vin de ce prix, le vin fait montre d’une pro­fon­deur éton­nante. Ex­cellent rap­port qua­li­té-prix. √ Do­maine du Vieux Té­lé­graphe « La Crau» 2007, Châ­teau­neuf-du-Pape (75,75$): peut-être le vin le plus ache­vé du lot. Riche et en­ve­lop­pant, ample et sa­vou­reux avec ce ca­rac­tère poi­vré bien mar­qué, c’est un grand sei­gneur. √ Tor­rione 2007, Tos­ca­na IGT, Pe­tro­lo (38,25$) : un vin de san­gioves sé­rieux, struc­tu­ré, vi­neux, élé­gant, bâ­ti pour du­rer.

ROUGES

√ Cas­tel­lo di Bro­lio 2006, Chian­ti Clas­si­co, Ba­rone Ri­ca­so­li (45,75$) : flo­ral et frui­té, frais et élé­gant, sty­lé, avec cette es­pèce de clin d’oeil joyeux, comme dans beau­coup de vins ita­liens, qui vient al­lé­ger ici un por­trait de prime abord un peu aus­tère. √ Gior­gio Pri­mo 2007, Tos­ca­na IGT, Fat­to­ria La Mas­sa (86,50 $) : un fruit écla­tant, un éle­vage de grand soin, une trame ser­rée, ce vin, main­te­nant fait de 50 % mer­lot, 40 % ca­ber­net sau­vi­gnon et 10 % pe­tit ver­dot est un so­lide gaillard au long po­ten­tiel de garde. √ Ri­be­ra del Due­ro 2006, Bo­de­gas Emi­lio Mo­ro (26$) : un beau vin qui a com­men­cé à s’ou­vrir, re­la­ti­ve­ment souple, ex­trait en dou­ceur, élé­gant et ra­cé. Très bon rap­port qua­li­té-prix. √ Shi­raz Schild Es­tate 2007, Ba­ros­sa, Schild Es­tate Wine (24,65$) : pas par­ti­cu­liè­re­ment ty­pé shi­raz, mais gé­né­reux, soyeux et joyeux. √ Shi­raz Bel­la’s Gar­den 2007, Ba­ros­sa Val­ley, Two Hands Wines (61,75$) : chair tendre et gé­né­reuse, en­semble gra­cieux, bien pro­por­tion­né, élé­gant et frais en dé­pit de ses 15,5 %.

VINS ET FRO­MAGES DU QUÉBEC

À ins­crire à votre agen­da, le Sa­lon des vins et fro­mages du Québec qui se tien­dra la fin de se­maine pro­chaine sur la Grande-Place du Com­plexe Des­jar­dins, à Mon­tréal. Ça com­mence le ven­dre­di 29 oc­tobre à 11 h et ça se ter­mine le di­manche 31 oc­tobre à 17 h.

Vingt-neuf vi­gne­rons et une ving­taine de fro­ma­gers fe­ront goû­ter leurs pro­duits; il se­ra pos­sible d’ache­ter ceux qui vous ont plu sur place. Prix d’en­trée : 12 $ pour 15 cou­pons de dé­gus­ta­tion et 20 $ pour 30 cou­pons.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.