JIM­MY RE­FUSE DE DIRE qu’il est dan­seur nu

Il es­quive les ques­tions de­puis le dé­but de l’aven­ture. Jim­my ne veut pas dire aux filles d’Oc­cu­pa­tion double qu’il est dan­seur nu au club Le 281, à Mon­tréal. Et il n’a pas peur que la si­tua­tion se re­tourne contre lui; que les filles se sentent tra­hies lo

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - — Serge Drouin

« Au bal mas­qué l’autre jour, Judith et JoÈve m’ont dit que ça ne les dé­ran­geait pas ce que je fai­sais avant Oc­cu­pa­tion double. Ça va fi­nir par sor­tir. Je pense bien que ça se sau­ra un jour (qu’il est dan­seur), mais pour le mo­ment, les filles sont dans le doute et je ne confirme rien », dit Jim­my, en en­tre­vue.

Sauf que le dan­seur mus­clé a failli s’échap­per à quelques re­prises de­puis le dé­but de la grande course à l’amour.

«À Oc­cu­pa­tion double, nous sommes cou­pés de tout. Lors­qu’il y a de la mu­sique dans nos ac­ti­vi­tés, je me mets à bou­ger et je danse. J’ai failli me perdre quel­que­fois à cause de ça. Je me dé­fends au­près des filles en di­sant que j’aime dan­ser, que la danse a tou­jours fait par­tie de ma vie. »

AVEC JUDITH

En ce mo­ment, le coeur de Jim­my penche pour Judith. « Mais je ne sais pas vrai­ment si on peut tom­ber en amour à Oc­cu­pa­tion double. Nous sommes dans un jeu. C’est après être sor­ti d’ici que je ver­rai si je peux connaître l’amour avec une fille d’ici. »

Le dan­seur-pom­pier croit en ses chances d’al­ler loin dans l’aven­ture. « Je suis confiant, mais je ne tiens rien pour ac­quis. On ne sait ja­mais avec quelle sur­prise Pierre-Yves (Lord) ar­ri­ve­ra. »

À SA SOR­TIE

Jim­my se doute que sa par­ti­ci­pa­tion fait ja­ser dans tout le Québec. « À Mon­tréal, les gens qui me re­con­naissent dans la rue se disent : c’est le gars qui danse au 281. Main­te­nant, ce se­ra : re­garde, c’est le gars qui a fait Oc­cu­pa­tion double. »

Lors­qu’on lui fait la re­marque qu’il au­ra sans doute une clien­tèle nom­breuse au club où il tra­vaille après OD, il pré­cise : « Il y a tou­jours ben du monde au club. Je ne sais pas ce qui ar­ri­ve­ra quand j’y re­tour­ne­rai. »

À sa sor­tie d’Oc­cu­pa­tion double, Jim­my veut re­tour­ner dan­ser. « J’adore tra­vailler là, nous sommes comme une grande fa­mille » − et al­ler por­ter des CV pour de­ve­nir pom­pier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.