Bien­ve­nue chez les Ita­liens

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - Sophie Du­ro­cher Col­la­bo­ra­tion spé­ciale sdu­ro­cher@jour­nalmtl.com

Com­ment peut-on s’in­té­grer dans un pays d’ac­cueil, quand on est im­mi­grant, sans pour au­tant perdre son iden­ti­té? C’est une ques­tion fon­da­men­tale, trai­tée avec beau­coup de fi­nesse dans la comédie L’Ita­lien.

Si vous avez ai­mé Bien­ve­nue chez les Ch’tis, vous ado­re­rez L’Ita­lien. Parce que le rôle prin­ci­pal est aus­si te­nu par Kad Me­rad. Mais aus­si parce que les deux films re­posent sur une si­tua­tion où le per­son­nage prin­ci­pal est im­mer­gé dans un mi­lieu qui n’est pas le sien et qu’il doit men­tir pour s’y main­te­nir. Kad Me­rad joue le rôle d’un Al­gé­rien qui, pour s’in­té­grer en France, se fait pas­ser pour un Ita­lien et tra­vaille comme ven­deur de Ma­se­ra­ti. Le jour où son père ma­lade lui de­mande de faire le ra­ma­dan à sa place, il se trouve dans la si­tua­tion com­pli­quée de jeû­ner du le­ver au cou­cher du so­leil (sans man­ger de pas­ta) et de faire des ablu­tions et des prières à lon­gueur de jour, sans que ni sa blonde ni ses pa­trons de­vinent ce qu’il trame.

Ça pour­rait n’être qu’une farce, mais c’est une ré­flexion sen­sible sur les com­pro­mis qu’on doit faire pour ren­trer dans le moule quand on im­migre dans un pays. Et si vous trou­vez exa­gé­ré qu’un Mou­rad Bean­saoud se fasse pas­ser pour un Di­no Fa­briz­zi, rap­pe­lez-vous que pour faire car­rière en France, un cer­tain Az­na­vou­rian a chan­gé son nom pour Az­na­vour, Gins­burg a chan­gé le sien pour Serge Gains­bourg et Ham­bur­ger s’est fait ap­pe­ler Mi­chel Ber­ger.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.