«CHAQUEDONESTUNEBRIQUESUR LAFONDATIOND’UNEN­FANT»

MON­TRÉAL | Ils sont com­plices de­puis le do­cu­men­taire de Paul Ar­cand,« Les vo­leurs d’en­fance ». De­puis, la pro­duc­trice De­nise Robert et le doc­teur Gilles Ju­lien tra­vaillent en­semble pour amé­lio­rer le sort des en­fants.

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - Mi­chelle Coudé-Lord MCLORD@JOUR­NALMTL.COM

L’an der­nier, dans le cadre des Féé­ries du Vieux-Mon­tréal, on a confié à De­nise Robert et d’autres per­son­na­li­tés le man­dat de dé­co­rer un arbre de Noël pour une bonne cause. De­nise Robert a donc eu la bonne idée de sol­li­ci­ter les ar­tistes afin qu’ils lui lèguent un ob­jet si­gné.

« Leur gé­né­ro­si­té a été in­croyable », dit-elle.

L’arbre a été ache­té à 35 000 $ par l’en­tre­prise Guz­zo et est al­lé à la Fon­da­tion du Doc­teur Ju­lien, qui, de ses bu­reaux de Saint-Hen­ri et Côte-des-Neiges, es­saie tant bien que mal, au quo­ti­dien, de trai­ter l’âme de ces fa­milles bles­sées.

« Chaque don est une pierre qu’on pose sur la fon­da­tion d’un en­fant », nous rap­pelle avec jus­tesse le pé­diatre so­cial, qui est lui-même le père de quatre en­fants qui sont as­sez so­lides dans la vie, main­te­nant, pour faire car­rière et route seuls.

Sa femme l’ac­com­pagne dans son tra­vail de pé­diatre au­près des fa­milles dé­fa­vo­ri­sées.

« Les gens doivent sa­voir que 85 % des bud­gets vont di­rec­te­ment aux ser­vices aux en­fants. Nous ai­dons les jeunes de 0 à 14 ans. Pour nous, il faut agir main­te­nant; de­main se­ra trop tard. Nous avons 3 000 dos­siers ac­tifs. Le gou­ver­ne­ment ne s’est pas en­core en­ga­gé pour les trois pro­chaines an­nées. On a eu notre bud­get à l’ar­ra­ché, en oc­tobre der­nier, mais il nous a fal­lu cou­per des ser- vices, donc rendre les en­fants plus vul­né­rables. Ce­la est in­ac­cep­table » af­firme le Dr Ju­lien.

EN­CAN SA­PIN DES STARS

De­nise Robert, qui a vou­lu don­ner en­core plus, cette an­née, à la Fon­da­tion de la pé­dia­trie so­ciale du doc­teur Ju­lien, a trans­for­mé son Sa­pin de stars en en­can, bien ap­puyé par la grande gé­né­ro­si­té des ar­tistes et de per­son­na­li­tés spor­tives et d’af­faires. 186 ar­tistes y ont par­ti­ci­pé et plus de 195 ob­jets sont mis à l’en­chère.

« Ce n’est pas une com­pé­ti­tion, mais une fa­çon d’al­ler cher­cher le plus d’ar­gent pos­sible pour le bien-être des en­fants. Les gens qui mi­se­ront sur les ob­jets doivent sa­voir que c’est, d’abord et avant tout, une grande va­leur sen­ti­men­tale. Entre la cas­quette de Ste­ven Spiel­berg, la gui­tare de Gad El­ma­leh, le pre­mier mo­no­logue d’Yvon Deschamps écrit à la main et le chan­dail de Pa­trick Roy si­gné, il n’y a qu’une seule chose qui compte, soit la vie pré­sente et fu­ture de ces en­fants. Lorsque j’ai pro­duit Les

vo­leurs d’en­fance, je n’ai pas pu ter­mi­ner ce­la sim­ple­ment en tour­nant le dos à ces en­fants. L’en­can Sa­pin de stars est la suite lo­gique des choses. J’in­vite la po­pu­la­tion à être gé­né­reuse pour la Fon­da­tion du Dr Gilles Ju­lien, un pé­diatre qui a le coeur à la bonne place », conclut De­nise Robert. √ Les gens in­té­res­sés à voir les ob­jets peuvent se rendre à la Bou­tique Anne De Shal­la, Mar­ché Bonse­cours, au 350 rue Saint-Paul-Est dans le Vieux-Mon­tréal. √ De­nise Robert tient à re­mer­cier Vir­gi­nie La­li­ber­té, Ariane Charette, Vi­viane, Adam Clau­dia Man­zur, qui ont ré­cu­pé­ré les 195 ob­jets des ar­tistes et veillé, en com­pa­gnie de Louis-Do­mi­nique La­marche, cadre au Jour­nal de Mon­tréal, à la mise sur pied de cet en­can sur le Web.

PHOTO MARTIN CHE­VA­LIER

Le do­cu­men­taire Les vo­leurs d’en­fance les au­ra réunis. Le pé­diatre Gilles Ju­lien et la pro­duc­trice ve­dette de Ci­né­ma­gi­naire De­nise Robert sont unis pour une cause : le bon­heur des en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.