Pi­pa la belle

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME -

À moins de deux heures de route de Joao Pes­soa, la plage de Pi­pa, si­tuée dans la mu­ni­ci­pa­li­té de Ti­bau do Sul, vaut ab­so­lu­ment le dé­tour. Pe­tit pa­ra­dis digne de film, an­cien vil­lage de pê­cheurs, le sable y est blanc, la mer tur­quoise et les ruelles étroites qui la ser­pentent sont taillées dans la pierre. En­droit rê­vé pour les sur­feurs et les kite-sur­feurs à la re­cherche de belles vagues et de vents puis­sants, Pi­pa est de plus en plus po­pu­laire au­près des tou­ristes du monde en­tier. Alors que l’on doit em­prun­ter de nom­breux che­mins si­nueux pour s’y rendre, tra­ver­ser des vil­lages et des fo­rêts, l’éclat des lieux sur­prend sur­tout par l’émo­tion sou­daine d’une splen­deur qui saute aux yeux, au dé­tour d’une ruelle, lorsque l’on s’y at­tend le moins. Une pa­no­plie de bou­tiques et de pe­tits ma­ga­sins ar­ti­sa­naux com­plètent ce pay­sage pa­ra­di­siaque. On mange et on prend un verre sur les ter­rasses des nom­breux res­tau­rants sur­plom­bant lit­té­ra­le­ment l’océan. Les nuits à Pi­pa sont ani­mées, car le grand nombre d’hô­tels, de com­merces et de bars qui s’y trouvent sont plein à cra­quer tout au long de l’an­née. Le nom «Pi­pa » nous vient des Por­tu­gais qui, alors qu’ils pas­saient près de la plage en ba­teau, virent un ro­cher en forme de ba­ril de vin. « Pi­pa » si­gni­fiant en por­tu­gais « ba­ril de vin ». In­for­ma­tions pra­tiques √ Le Bré­sil est le seul hé­ri­tage du Por­tu­gal en terre amé­ri­caine, c’est la rai­son pour la­quelle la langue of­fi­cielle est le por­tu­gais. √ Il est for­te­ment re­com­man­dé de se faire vac­ci­ner contre la fièvre jaune, la fièvre ty­phoïde et l’hé­pa­tite A avant de se rendre au Bré­sil. Les vac­cins contre le té­ta­nos, la po­lio­myé­lite, la diph­té­rie et la co­que­luche et l’hé­pa­tite B de­vraient aus­si être mis à jour. √ Un vi­sa de tou­risme est né­ces­saire pour les Ca­na­diens dé­si­rant voya­ger au Bré­sil. Il faut pré­voir 72 $ et 8 jours de dé­lai pour son ob­ten­tion. João Pes­soa √ Le Car­na­val de João Pes­soa (Mi­ca­roã) a lieu chaque an­née

en jan­vier et en fé­vrier. √ La vieille ville de João Pes­soa est re­con­nue pour son ar­chi­tec­ture ba­roque, ses im­meubles mul­ti­co­lores, ses nom­breuses églises et ses mo­nu­ments his­to­riques. √ Il est pos­sible de faire, en 4x4 ou en SUV, la tour­née de toutes

les plages de la ré­gion. √ La Pointe du Seixas, le point le plus orien­tal des Amé­riques, peut être ad­mi­rée du haut du ma­jes­tueux phare de Ca­bo Bran­co de João Pes­soa. On peut y voir les pre­miers le­vers de so­leil d’Amé­rique du Sud d’où son sur­nom de « ville où le so­leil se lève le pre­mier ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.