DAFT PUNK ENTRE CLAS­SIQUE ET ÉLEC­TRO­NIQUE

Cinq ans après le désap­poin­tant Hu­man Af­ter All, Daft Punk a en­fin de nou­velles pièces à nous pré­sen­ter, puisque le duo élec­tro­nique fran­çais signe dans sa to­ta­li­té la bande ori­gi­nale du film Tron : l’hé­ri­tage.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Cé­dric Bé­lan­ger

Of­fert par­tout sur la pla­nète de­puis mar­di, Tron se dis­tingue de l’oeuvre an­té­rieure du groupe par son ma­riage de la mu­sique clas­sique et de l’élec­tro­nique. Un or­chestre de 85 mu­si­ciens a été uti­li­sé pour l’en­re­gis­tre­ment, qui s’est dé­rou­lé dans un stu­dio de Londres.

« Ce pro­jet est de loin le plus dif­fi­cile et le plus com­plexe dans le­quel nous avons été en­ga­gés », a dit Tho­mas Ban­gal­ter, au ma­ga­zine Da­zed & Con­fu­sed, dans l’une des rares en­tre­vues ac­cor­dées par le groupe.

Guy-Ma­nuel de Ho­men Ch­ris­to a dit es­pé­rer que les fans de Daft Punk au­ront la pi­qûre du clas­sique à l’écoute de la trame so­nore. « L’âme et l’émo­tion de la mu­sique clas­sique sont tel­le­ment puis­santes que c’est très fa­cile de l’ai­mer. C’est juste que les gens pensent qu’il faut y être édu­qué. J’ai moi-même pen­sé ça pen­dant long­temps jus­qu’à ce que je fi­nisse par l’es­sayer. »

22 CHAN­SONS

Le duo a été choi­si, au dé­but de 2009, pour com­po­ser la mu­sique élec­tro-clas­sique de Tron : l’hé­ri­tage, la suite du film de science-fic­tion Tron, sor­ti en 1982.

L’ob­jet de leur créa­ti­vi­té contient vingt-deux courtes pièces, la plu­part fai­sant entre deux et quatre mi­nutes. Le pre­mier ex­trait est De­rez­zed, chan­son qui n’est pas sans rap­pe­ler le son ca­rac­té­ris­tique de Daft Punk. Au gré des sup­ports uti­li­sés pour vous le pro­cu­rer, vous au­rez droit à cer­taines pièces bo­nis.

Quant à une éven­tuelle tour­née pour ap­puyer la sor­tie de cet al­bum, rien n’a en­core été an­non­cé. Le duo a ré­cem­ment été vu sur la scène du Ma­di­son Square Gar­den du­rant le rap­pel du spec­tacle de leurs com­pa­triotes Phoe­nix.

Daft Punk s’est fait connaître au mi­lieu des an­nées 1990 avec le tube Da Funk, pierre an­gu­laire de l’al­bum Ho­me­work, qui avait ré­vé­lé la for­ma­tion au monde en­tier. Le groupe avait as­sis sa po­pu­la­ri­té plus so­li­de­ment, quatre ans plus tard, avec Dis­co­ve­ry, qui conte­nait les suc­cès One More Time et Har­der, Bet­ter, Fas­ter, Stron­ger. Leur troi­sième al­bum, Hu­man Af­ter All, n’avait pas connu le même suc­cès cri­tique et, de­puis, Daft Punk n’avait plus créé de ma­té­riel ori­gi­nal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.