ENTRE ANI­MA­TION ET RÉA­LI­TÉ

Peut-être que le saut du mé­tier de chan­teur pop à ce­lui d’ac­teur est plus pé­rilleux qu’il en a l’air. C’est du moins ce qu’on a cru en voyant Jus­tin Tim­ber­lake ar­ri­ver lors de la confé­rence de presse vi­sant à pro­mou­voir le film d’ani­ma­tion Yo­gi l’ours, l

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Ke­vin William­son Agence QMI

Tim­ber­lake, 29 ans, n’était pas du tout in­té­res­sé à dis­cu­ter de ce qui s’était pas­sé. « C’est juste une bles­sure que je me suis faite sur un pla­teau », a-t-il dit. Nous sa­vions dé­jà qu’il s’était bles­sé au mol­let lors du tour­nage de Now, un sus­pense de science-fic­tion dans le­quel il tourne ac­tuel­le­ment.

Tim­ber­lake a tour­né plu­sieurs films de­puis les der­niers mois : le suc­cès Le ré­seau so­cial, la comédie ro­man­tique

Friends With Be­ne­fits, à l’af­fiche au Québec en juillet 2011, ain­si que Now. Certes, Tim­ber­lake, l’ex-membre d’un

boys band amé­ri­cain (NSYNC) qui est de­ve­nu plus tard chan­teur so­lo, a été en re­trait du mi­lieu ci­né­ma­to­gra­phique du­rant plu­sieurs an­nées. En 2006, il a fait une pre­mière bonne im­pres­sion en in­car­nant un punk so­cio­pathe dans Mâle Al

pha.

Il est évident que Tim­ber­lake cherche à de­ve­nir un ar­tiste hy­bride, do­té d’une po­ly­va­lence à la­quelle ne pour­raient même pas rê­ver Ma­don­na, Britney Spears et autres Mariah Ca­rey de ce monde.

Le film Yo­gi l’ours al­lie des­sins ani­més et per­son­nages réels. Tim­ber­lake prête sa voix à Boo Boo, l’aco­lyte de Yo­gi, et l’ac­teur Dan Aky­royd donne la sienne au plus cé­lèbre des our­sons.

Dans le film, le parc Jel­lys­tone, où ha­bitent les deux amis, est me­na­cé de fer­me­ture par un po­li­ti­cien cor­rom­pu. Ai­dés de Ran­ger Smith (Tom Ca­va­nagh, qui est né à Ottawa et qui a gran­di à Sher­brooke) et d’une réa­li­sa­trice de do­cu­men­taires (An­na Fa­ris), les deux ours ten­te­ront de sau­ver leur parc.

Tim­ber­lake a confié (« au risque de rui­ner sa vie so­ciale ») qu’il a pra­ti­qué du­rant de nom­breuses an­nées la voix de Boo Boo avant d’ob­te­nir l’em­ploi.

« C’est drôle, car j’ai en quelque sorte ap­pris à chan­ter quand j’étais en­fant en imi­tant les chan­teurs à la ra­dio : Al Green, Mi­chael Jackson et Don Hen­ley. Comme je suis un en­fant unique et que j’avais ten­dance à m’en­nuyer, je cher­chais sou­vent à di­ver­tir mes pa­rents en imi­tant Scooby Doo et Boo Boo. « J’ai­mais imi­ter toutes les voix des des­sins ani­més. »

Fi­na­le­ment, les deux ve­dettes ani­mées au­ront été pro­je­tées sur grand écran.

DAN AKY­ROYD

L’ac­teur Dan Aky­royd se sou­vient lors­qu’il a en­ten­du par­ler pour la pre­mière fois du pro­jet d’ame­ner Yo­gi l’ours au ci­né­ma.

« Il y a deux ans, lorsque j’ai vu qu’on fai­sait Yo­gi l’ours, j’ai dit à mon agent : “Nous al­lons ob­te­nir ce rôle, parce que j’aime le per­son­nage et que j’ai dé­jà eu quelques rôles par le pas­sé. Ils au­ront be­soin d’un ac­teur, pas juste d’une voix.” Je suis al­lé en au­di­tion et ce­la s’est mer­veilleu­se­ment bien pas­sé.

« J’ai gran­di avec Yo­gi l’ours et Boo Boo, ra­conte Tim­ber­lake. La nos­tal­gie est pro­ba­ble­ment la prin­ci­pale rai­son pour la­quelle j’ai fait ce film. »

Il n’est donc pas éton­nant que leur tra­vail vo­cal soit étran­ge­ment très proche des des­sins ani­més ori­gi­naux d’Han­na Bar­be­ra, da­tant pour­tant des an­nées 1960.

« Nous vou­lions ob­te­nir un ré­sul­tat le plus près pos­sible du des­sin ani­mé ori­gi­nal parce que c’est en quelque sorte un hom­mage au tra­vail d’Han­na Bar­be­ra, a dit Aky­royd. Nous vou­lions être fi­dèles à ce­la, mais Tim­ber­lake est qui il est, et je ne peux pas non plus m’em­pê­cher d’être qui je suis. Je pense que vous per­ce­vrez, à tra­vers nos in­ter­pré­ta­tions, que nos per­son­na­li­tés res­pec­tives trans­pa­raissent dans nos voix.

« Nous avons consi­dé­ré Yo­gi l’ours et Boo Boo comme des Bat­man et Robin, comme un duo… Ces per­son­nages vont être in­tro­duits dans les jeunes es­prits pour la pre­mière fois. Ça nous a in­ci­tés à leur don­ner une éner­gie nou­velle », a ra­con­té Tim­ber­lake, qui s’est dit par­ti­cu­liè­re­ment heu­reux d’avoir pu se glis­ser dans la peau d’un per­son­nage qui porte un noeud pa­pillon.

Dan Ay­kroyd double Yo­gi l’ours.

Tom Ca­va­nagh et An­na Fa­ris.

Jus­tin Tim­ber­lake prête sa voix à Boo Boo.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.