L’Appât

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Mi­chelle Coudé-Lord

À 55 ans, ex­pa­trié aux États-Unis pen­dant plus de 20 ans, Yves Si­mo­neau re­vient aux sources. Il s’est ré­ins­tal­lé au Québec avec le plus grand bon­heur et, main­te­nant, il veut ame­ner les Amé­ri­cains tour­ner chez nous. Pour son re­tour au ci­né­ma qué­bé­cois, il nous pré­sen­té L’Appât, une comédie po­li­cière qu’il a tour­née en 26 jours avec un bud­get de 5,4M$... mais ne lui par­lez pas ni de bud­get, ni de mi­racle. Il a fait le film qu’il de­vait faire.

Un jeune réa­li­sa­teur nous a quit­tés pour al­ler ap­prendre. C’est un maître qui nous est re­ve­nu. Il nous parle de son film avec un grand bon­heur et la pas­sion du jeune dé­bu­tant.

Pas évident de faire un film avec 5,4 M$ en 26 jours?

Ce n’est pas de dire qu’on n’en a pas as­sez. C’est plu­tôt

de faire le plus pos­sible avec ce que nous avons entre les mains. Je n’ai ja­mais vou­lu ap­pro­cher ce pro­jet d’une ma­nière né­ga­tive à cause de son rai­son bud­get. J’avais un duo d’en­fer, un scé­na­rio qui se te­nait et une équipe ex­cep­tion­nelle au­tour de moi, donc toute cette belle éner­gie se trans­met du­rant le tour­nage et après, lors­qu’on re­garde le film.

J’ai op­té pour un film très ryth­mé où chaque scène fut tour­née comme une scène d’ac­tion, même les dia­logues. Ça de­vient comme un tour du manège et que du plai­sir pour ceux qui dé­cident d’em­bar­quer dans l’aven­ture avec nous. C’est comme ce­la que ça été conçu.

L’ex­pé­rience que vous avez a dû ai­der à faire face aux obs­tacles d’un tel tour­nage?

Je di­rais que tous les trucs de ma be­sace ont été uti­li­sés. Nous nous sommes ser­vis des ef­fets spé­ciaux d’Hy­bride dès l’ou­ver­ture du film, l’écran vert

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.