SHREK 4 - IL ÉTAIT UNE FIN (Shrek Fo­re­ver Af­ter) (4)

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Cette ul­time aven­ture du monstre vert pro­pose un ré­cit faus­tien plu­tôt clas­sique, mais me­né avec en­train, où les per­son­nages ha­bi­tuels (Fio­na, l’âne, etc.) ont su­bi d’éton­nantes ou d’amu­santes trans­for­ma­tions. Em­prun­tant ju­di­cieu­se­ment aux frères Grimm le per­son­nage dia­bo­lique de Rum­pel­stilts­kin, Shrek 4 na­vigue avec ai­sance entre in­trigue de mondes pa­ral­lèles to­ta­li­taires et ré­so­lu­tion de crise iden­ti­taire, avec un par­ti pris af­fir­mé pour un sen­ti­men­ta­lisme par­fois tou­chant, mais sou­vent lourd. Qu’im­porte, la dé­ri­sion est tou­jours de mise et les gags sa­ti­riques font mouche. La réa­li­sa­tion et l’ani­ma­tion sont de grande qua­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.