Der­nier sprint pour Oprah

Après 25 ans et alors que sa mort est an­non­cée de­puis des mois, en prin­cipe, la cote d’écoute d’une émis­sion de té­lé­vi­sion de­vrait battre de l’aile. C’est loin d’être le cas pour Ophrah Win­frey et son talk­show d’après-mi­di.

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION -

L’au­dience, qui était de sept mil­lions en moyenne, est main­te­nant de huit mil­lions et plus! Les spec­ta­teurs font même toutes sortes de bas­sesses pour as­sis­ter à son talk-show. Il faut dire qu’Oprah n’y va pas de main morte : il lui ar­rive de dis­tri­buer des ta­blettes élec­tro­niques à cha­cun, sans comp­ter ses pro­messes de voi­tures, de croisières et d’autres ca­deaux tout aus­si prin­ciers.

Al­ler chez Oprah, c’est le rêve de plu­sieurs, mais être son in­vi­té, c’est la consé­cra­tion dé­fi­ni­tive. Comme son émis­sion se ter­mine en sep­tembre 2011, des di­zaines de per­son­na­li­tés font des pieds et des mains pour faire par­tie de ses élus.

Ce n’est pas seule­ment par gran­deur d’âme qu’Oprah sème les ca­deaux à ses au­di­toires. Elle es­père que ses mil­lions de fans la sui­vront à OWN (Oprah Win­frey Net­work) lors­qu’elle y dé­bar­que­ra en­fin en per­sonne!

Oprah Win­frey

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.