« L’icône la plus gla­mour de­puis Ma­ri­lyn Mon­roe »

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS -

Voi­là la des­crip­tion de Kate Moss faite par le chan­teur bri­tan­nique Bryan Fer­ry. Pour son plus ré­cent al­bum « Olym­pia », Fer­ry vou­lait tra­duire la même in­ten­si­té dans le vi­suel de son disque que celle mise dans les textes. Les fans de l’ar­tiste at­ten­daient de­puis long­temps ce nou­vel opus com­po­sé des propres com­po­si­tions de Fer­ry. L’une des ins­pi­ra­tions de la po­chette a été le ta­bleau du même nom d’Édouard Ma­net peint en 1863. L’oeuvre re­pré­sente une cour­ti­sane al­lon­gée sur un lit et re­ce­vant des fleurs de sa bonne, celle de son amant. Elle est nue et ne porte qu’un bra­ce­let et un col­lier. Le ta­bleau avait sus­ci­té la contro­verse lors­qu’il avait été mon­tré à Paris. L’oeuvre a sé­duit Fer­ry puis­qu’il mêle l’image de la pin-up et du mou­ve­ment pop art du XXe siècle. L’Olym­pia de Fer­ry de­vait trans­mettre toute la no­to­rié­té et le gla­mour de l’Olym­pia ori­gi­nel. Kate Moss s’est im­po­sée. « Elle est la femme fa­tale de notre gé­né­ra­tion, aus­si sul­fu­reuse qu’elle est belle » a lan­cé Fer­ry au ma­ga­zine « Les In­ro­ckup­tibles ». C’est de­vant l’ob­jec­tif du pho­to­graphe Adam Whi­te­head, que la top a pris la pose dans de beaux draps, avec un ma­gni­fique col­lier SJ Phil­lips au cou.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.