UN AVANT-GOÛT DES OS­CARS?

Chaque an­née, juste avant que les nominations aux Gol­den Globes soient an­non­cées, cer­tains se posent à nou­veau cette ques­tion : est-ce que ces prix sont un avant-goût des Os­cars ?

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS -

Bien que la soi­rée de re­mise des Gol­den Globes ait plus de poids main­te­nant, de­puis que le ré­seau de té­lé­vi­sion NBC a com­men­cé à la dif­fu­ser en 1996, elle est en­core loin d’être aus­si cré­dible que celle des Os­cars.

Sur­tout à cause de cer­taines dé­ci­sions. Et cette an­née ne fait pas ex­cep­tion.

On a qu’à pen­ser à la mise en no­mi­na­tion du film Le tou­riste, avec John­ny Depp et Angelina Jo­lie, dans la ca­té­go­rie meilleur film. C’est à ne rien y com­prendre.

Les deux ac­teurs ont si­gné dans ce film, qui a at­teint seule­ment 20 % sur Rot­ten To­ma­toes, l’une de leurs moins bonnes per­for­mances en car­rière. La chi­mie ne s’est pas pro­duite entre eux. Dé­ci­sion en­core moins com­pré­hen­sible de la part des res­pon­sables des Gol­den Globes, Depp et Jo­lie ont été choi­sis dans les ca­té­go­ries meilleurs ac­teurs. Au moins, dans le cas du film Bur

lesque, mis en no­mi­na­tion comme meilleur film, on peut croire qu’il existe une cer­taine lo­gique, puisque les cri­tiques ont un peu ai­mé.

En réa­li­té, il est rare que les Gol­den Globes soient utiles pour pré­voir les ga­gnants des Os­cars. Pour le meilleur film, c’est ar­ri­vé une seule fois dans les six der­nières an­nées avec Le pouilleux mil­lion­naire.

Lorsque la pro­chaine mou­ture des dix nominations pour l’Os­car du meilleur film se­ra an­non­cée, le 25 jan­vier, il est à peu près cer­tain que ni Le

tou­riste ni Bur­lesque n’en fe­ront par­tie. Même consta­ta­tion pour les meilleurs ac­teurs : il se­rait très sur­pre­nant que John­ny Depp ou An­ge­la Jo­lie se re­trouvent dans les listes de l’Aca­dé­mie.

DES FA­VO­RIS DÉ­LAIS­SÉS

Les Gol­den Globes ont aus­si des fa­vo­ris. C’est le cas pour Tom Cruise, qui a été mis en no­mi­na­tion à plu­sieurs re­prises dans le pas­sé. Mais cette an­née, en dé­pit de sa per­for­mance hon­nête dans Nuit et jour, Cruise a été igno­ré.

Ce fut le cas éga­le­ment pour Ju­lia Ro­berts et Jim Car­rey, d’autres pré­fé­rés des Gol­den Globes, mal­gré des ap­pa­ri­tions re­mar­quées sur les grands écrans, en 2010. Au moins, la no­mi­na­tion de Halle Ber­ry pour sa par­ti­ci­pa­tion dans

Fran­kie & Al­lie au­ra évi­té une cé­ré­mo­nie trop ho­mo­gène. Il est éga­le­ment in­té­res­sant de voir de nou­veaux vi­sages comme Em­ma Stone, Jesse Ei­sen­berg et Andrew Gar­field au nombre des mises en no­mi­na­tion.

Avec Angelina, John­ny et Cher sur la liste des in­vi­tés, on peut donc s’at­tendre à une fête pi­quante.

Après tout, n’est-ce pas la rai­son d’être des Gol­den Globes?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.