UNETUEUSEÀGAGES PAS OR­DI­NAIRE

MON­TRÉAL | Ayi­sha Is­sa veut re­mer­cier son pa­tron de l’hô­tel Hil­ton, à Mon­tréal, qui l’a congé­diée comme ai­de­ré­cep­tion­niste. Grâce à lui, elle a joué aux cô­tés de Mi­ckey Rourke dans Im­mor­tal et est la tueuse à gages sexy, Van Cleef, dans le film L’appât. E

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Mi­chelle Coudé-Lord MCLORD@JOUR­NALMTL.COM

Ce soir de pre­mière, la jeune femme de 26 ans fai­sait alors un pied de nez à toutes ces an­nées d’école où elle était re­je­tée parce qu’elle était trop grande, trop noire, trop dif­fé­rente.

« J’ai souf­fert, lorsque j’étais jeune. J’ai eu du mal à trou­ver mon iden­ti­té. Ma pauvre mère en a es­suyé avec moi, mais au­jourd’hui, elle sait que j’ai dé­fi­ni­ti­ve­ment trou­vé ma voie », ra­conte la jeune ac­trice.

Son his­toire res­semble à un conte

de fées ou à un bon scé­na­rio de film.

DE MI­CKEY ROURKE À YVES SI­MO­NEAU

D’abord, elle perd son tra­vail, se cherche, mais, très ath­lé­tique, elle se jette dans l’en­traî­ne­ment in­tense et les cours d’arts mar­tiaux. Un jour, elle est re­mar­quée et une agence veut l’avoir comme man­ne­quin.

« Mais ce n’est pas vrai­ment moi; il me man­quait l’ac­tion. » Au gym, on la re­marque et on lui de­mande de pas­ser aux au­di­tions pour le film Im­mor­tal, qui a un bud­get de 80 mil­lions, qui se tourne à Mon­tréal. Quelques jours plus tard, Ayi­sha Is­sa sait qu’elle tour­ne­ra au cô­té de Mi­ckey Rourke.

« Je suis l’une des grandes prê­tresses. C’est très phy­sique ce rôle. » Sur le pla­teau de tour­nage d’Im­mor

tal, elle se lie d’ami­tié avec Jean Frenette, l’ex­pert cas­ca­deur.

« Je vou­lais tout sa­voir, je sen­tais que j’avais trou­vé ma voie. »

UNE CHANCE IN­OUÏE

De là, tout s’est en­chaî­né, et la voi­là, cet été sur le pla­teau de tour­nage d’Yves Si­mo­neau dans L’appât.

« Je suis somme toute très chan­ceuse. Il m’a bien gui­dée et, sur­tout, on sent qu’il aime ce qu’il fait. Plu­sieurs ac­teurs rêvent de tour­ner avec lui, et moi, me voi­là dé­jà en train de re­ce­voir ses conseils. Quelle chance! Comme je vous dis, ce ne fut pas fa­cile pour moi de trou­ver ce que je vou­lais faire de moi, de ma vie. Et me voir à la pre­mière, cette se­maine, sur ce tapis rouge, en­tou­ré de ve­dettes, et as­su­mer to­ta­le­ment qui j’étais, est une su­perbe ré­com­pense pour tous les ef­forts des der­nières an­nées », ra­conte la jeune ac­trice.

Sa­chez qu’Ayi­sha Is­sa est une cham­pionne de jiu-jit­su, des tech­niques de com­bat dé­ve­lop­pées au Ja­pon. Elle est de­ve­nue, en 2010, cham­pionne du monde de sa ca­té­go­rie.

« Je re­tourne aux es­sais à Abu Dha­bi, si je me trouve des com­man­di­taires, en fé­vrier pro­chain. Je me sens bien, dans cette dis­ci­pline de com­bat. J’ai aus­si de grands coachs, dont Ho­ward Grant, et je com­mence le muay that, avec Kru Ash, bien­tôt. Et mon en­traî­neur des cas­cades est tou­jours Jean Frenette. Les gens ou­blient qu’il a tra­vaillé avec Van Damme. C’est pour­quoi ce rôle de Van Cleef était tout à fait na­tu­rel pour moi. »

Re­te­nez donc ce nom. Ayi­sha Is­sa a vain­cu ses peurs et, sur­tout, à celles qui l’ont re­je­tée à l’école, al­lez voir L’appât ; vous ver­rez qu’elle a fait son che­min. Une belle le­çon de vie qu’est l’his­toire de cette fille de 26 ans.

« Main­te­nant, je sais que je veux faire du ci­né­ma. C’est ma vie, mon ter­ri­toire, où je me sens to­ta­le­ment heu­reuse ».

De fait, elle se donne le droit de por­ter les ta­lons les plus hauts.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.