Nos beau­tés déses­pé­rées

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Guy Four­nier Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Aus­si déses­pé­rées soient-elles, les beau­tés consti­tuent une arme de pro­pa­gande de tout pre­mier plan. Afin de re­do­rer leur bla­son au MoyenO­rient, les États-Unis ont créé, en 2004, une chaîne spé­cia­li­sée qui dif­fuse des émis­sions de pro­pa­gande dans 22 pays du MoyenO­rient. Jus­qu’à ce jour, Al­hur­ra (c’est le nom de la chaîne) a coû­té un de­mi-mil­liard de dol­lars au tré­sor amé­ri­cain et les États-Unis sont loin d’avoir bonne presse dans cette ré­gion du globe. En fait, grâce aux fuites de Wi­kileaks, on ap­prend que c’est la sé­rie Beau­tés déses­pé­rées et le Late Show, de Da­vid Let­ter­man, qui in­fluencent le plus les té­lé­spec­ta­teurs du Moyen-Orient. Grâce à ces deux émis­sions, les Arabes sont convain­cus que les États-Unis sont un pays où il fait bon vivre et où règne une li­ber­té exem­plaire. La cote d’écoute d’Al­hur­ra n’at­teint même pas un de­mi­pour cent de l’au­di­toire! De l’ar­gent je­té à l’eau!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.