LE TOP DES AL­BUMS QUÉ­BÉ­COIS

Qu’im­porte ce qu’en pensent leurs dé­trac­teurs, les exa­ca­dé­mi­ciens ont vo­lé plus haut que ja­mais sur la scène mu­si­cale qué­bé­coise, en 2010, alors que leur po­pu­la­ri­té s’est de nou­veau tra­duite en ventes son­nantes mais sur­tout, pour la pre­mière fois, en une

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE WEEKEND - Cé­dric Bé­lan­ger CEDRIC.BE­LAN­GER@JOUR­NAL­DE­QUE­BEC.COM

Quand Maxime Lan­dry et Marie-Mai sont mon­tés sur la scène du Théâtre Saint-De­nis, le 7 no­vembre, pour cueillir les Fé­lix d’in­ter­prètes mas­cu­lin et fé­mi­nin, la ca­mé­ra s’est bra­quée sur le di­rec­teur ar­tis­tique de Star Aca­dé­mie, Stéphane La­porte, dont le sou­rire fen­du jus­qu’aux oreilles en di­sait da­van­tage sur sa sa­tis­fac­tion que n’im­porte quel dis­cours.

Chou­chous du pu­blic, les deux ar­tistes ont do­mi­né les ca­té­go­ries sou­mises au vote po­pu­laire puisque Cache-cache, de Lan­dry, a aus­si été dé­si­gné chan­son po­pu­laire de l’an­née.

À peine gra­dué de l’Aca­dé­mie, Maxime Lan­dry a vite été pro­pul­sé au som­met du pal­ma­rès des ventes d’al­bums. Son Vox Pop s’est écou­lé à 180000 exem­plaires tan­dis que son spec­tacle du même nom lui a va­lu un billet d’ar­gent (25000 spec­ta­teurs) et se­ra pré­sen­té au Centre Bell, en mai.

De son cô­té, Marie-Mai a conti­nué d’ho­no­rer son sta­tut d’ex-Aca­dé­mi­cienne ché­rie des Qué­bé­cois. Elle s’est of­fert, en no­vembre, son qua­trième Centre Bell tan­dis que son al­bum, Ver­sion 3.0, ré­ci­pien­daire du Fé­lix de l’al­bum rock de l’an­née, reste par­mi les meilleurs ven­deurs, plus d’un an après sa pa­ru­tion.

D’autres di­plô­més de l’Aca­dé­mie ont fait sou­rire les dis­quaires en cette pé­riode creuse de ventes d’al­bums. C’est le cas des Annie Ville­neuve (son al­bum de Noël a même at­teint la pre­mière po­si­tion des ventes), Étienne Dra­peau et William Des­lau­riers, dont l’ex­trait Re­com­men­cer tout à zé­ro a car­ton­né so­lide sur les ondes FM.

LES ÉMER­GENTS

Il y a quand même de la vie, hors de l’Aca­dé­mie. À preuve, un nou­veau ve­nu de Mont-Lau­rier, Bob­by Ba­zi­ni, a connu une as­cen­sion ful­gu­rante avec son pre­mier al­bum en an­glais, Bet­ter in Time.

2010 a aus­si confir­mé l’émer­gence d’un nou­veau blues­man dans la li­gnée de Plume La­tra­verse. «Brun, la cou­leur de l’amouuuur», ont chan­té des mil­liers de fans de Ber­nard Ada­mus, au­teur-com­po­si­teur à la plume co­lo­rée sa­cré ré­vé­la­tion de l’an­née par l’ADISQ.

Pas pré­ci­sé­ment des dé­cou­vertes, Fred Pel­le­rin et Marc Her­vieux ont tout de même connu leurs pre­miers suc­cès po­pu­laires sur disques avec les al­bums Si­lence et Après nous.

À ces nou­veaux joueurs, on peut ajou­ter les moins connus Alex Nevs­ky, Jim­my Hunt et Alexandre Dé­si­lets, des ar­tistes qui ont amor­cé ou pour­sui­vi leur as­cen­sion, en 2010 et sur qui il fau­dra comp­ter dans les pro­chaines an­nées.

LES VA­LEURS SÛRES

Mais les va­leurs sûres de­meurent. Par­lez-en à Éric La­pointe, dont le plus ré­cent al­bum a été ac­cueilli avec la même fer­veur que ses pré­cé­dents. Plus sage dans sa vie per­son­nelle, le ro­ckeur à la voix éraillée garde le pied au plan­cher quand il a un mi­cro dans les mains.

Une va­leur sûre, le groupe Kark­wa en est de­ve­nu une vraie. Le quin­tette qué­bé­cois bé­né­fi­ciait dé­jà d’un pré­ju­gé plus que fa­vo­rable en sa terre na­tale. Les che­mins de verre, son qua­trième opus, lui a ou­vert les portes du Ca­na­da an­glais puisque Kark­wa est de­ve­nu, en sep­tembre, le pre­mier ar­tiste chan­tant en fran­çais à rem­por­ter le pres­ti­gieux prix Po­la­ris, re­mis au meilleur al­bum ca­na­dien de l’an­née.

Cô­té re­con­nais­sance étran­gère, im­pos­sible de pas­ser sous si­lence le triomphe de Coeur de pirate aux Vic­toires de la mu­sique, en France. L’ar­tiste qué­bé­coise a fait main basse sur le Vic­toire de la chan­son ori­gi­nale de l’an­née pour Comme des en­fants. Une autre Qué­bé­coise, Ariane Mof­fatt, était aus­si en no­mi­na­tion lors de cette im­por­tante soi­rée.

Il y a ceux qui ont ga­gné et ceux... qui ont per­du. On se dé­sole en­core du chou blanc des Trois Ac­cords à l’ADISQ. Les Drum­mond­vil­lois, créa­teurs du ré­jouis­sant Dans mon corps, au­raient mé­ri­té mieux.

KARK­WA

RA­DIO RA­DIO

ÉRIC LA­POINTE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.