À l’heure de la ré­demp­tion

En moins de deux sai­sons, la sé­rie « Ya­mas­ka », du duo d’au­teurs Anne Boyer et Mi­chel D’As­tous, est de­ve­nue la fic­tion la plus écou­tée du pe­tit écran, af­fi­chant une moyenne de cotes d’écoute de 1, 2 mil­lion de té­lé­spec­ta­teurs chaque lun­di soir.

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION WEEKEND - Serge Drouin SERGE.DROUIN@JOUR­NAL­DE­QUE­BEC.COM

Pour­tant, l’an der­nier, plu­sieurs avaient cri­ti­qué le cô­té sombre du té­lé­ro­man. Le ton de Ya­mas­ka a chan­gé en deux sai­sons. La mort de Lambert et la vio­lence de Réjeanne sont main­te­nant choses du pas­sé. « Nous sommes dans une sai­son de ré­demp­tion et de ré­con­ci­lia­tion », de dire M. D’As­tous, en par­lant des der­niers mois de té­lé­di­fu­sion.

Ce der­nier ex­plique le suc­cès de la sé­rie par l’at­ta­che­ment du pu­blic aux per­son­na- ges. « Les gens ont adop­té nos per­son­nages. Une nou­velle sé­rie, c’est comme une nou­velle re­la­tion. Il y a les fré­quen­ta­tions, l’ap­pren­tis­sage. Il se consti­tue une adhé­sion très af­fec­tive avec le pu­blic. Il y a une ré­son­nance du pu­blic dans ce qu’on écrit », ex­plique M. D’As­tous, en en­tre­vue.

JU­LIE ET WILLIAM

Le couple for­mé de Ju­lie (Chantal Fon­taine) et de William (Nor­mand d’Amour) est par­ti­cu­liè­re­ment ai­mé du pu­blic. Au der­nier épi­sode, ils se sont ré­con­ci­liés pra­ti­que­ment « à la de­mande gé­né­rale »,dit-il. « L’émis­sion est ap­puyée par un site In­ter­net et nous li­sons beau­coup les com­men­tai- res du pu­blic », confie le co­au­teur, ex­pli­quant en par­tie cette ré­con­ci­lia­tion de Ju­lie et William.

Anne Boyer ajoute qu’« il y a un peu de nous aus­si dans cette dé­ci­sion. Nous sommes des in­dé­crot­tables ro­man­tiques ». Mais la vie ne se­ra pas que toute rose pour Ju­lie. Son beau-père Za­cha­ry (Mi­chel Du­mont) ne lui donne pas trop de ré­pit. « Mais il met­tra un peu d’eau dans son vin », ajoute d’As­tous. Pas cer­tain que Ju­lie re­tourne à la pé­pi­nière tout de suite, ce­pen­dant.

Chez les Ha­ris­son, In­grid (Roxane Gau­dette-Loi­seau) a un peu de dif­fi­cul­té à ac­cep­ter la ve­nue du fils de Lambert (Adam Kosh). Cô­té sen­ti­men­tal, In­grid et Olivier (Emile Mail­hiot) iront cha­cun de leur cô­té.

UN NOU­VEAU THÉO

Il y a quelques mois, le duo Boyer-D’As­tous ap­pre­nait que François Ar­naud ve­nait d’ob­te­nir un rôle im­por­tant dans une sé­rie amé­ri­caine, Les Bor­gias. « C’est cer­tain qu’on a pas fait le par­ty quand François (Ar­naud) nous a an­non­cé qu’il quit­tait Ya­mas­ka », dit Anne Boyer. Ha­bi­tuel­le­ment, ce sont les au­teurs qui font mou­rir leurs per­son­nages. Là, c’est un co­mé­dien qui dé­ci­dait de par­tir. Guillaume Per­reault pren­dra le re­lai de François Ar­naud au re­tour des Fêtes.

Anne Boyer avoue avoir jon­glé un mo­ment avec l’ave­nir du per­son­nage de Théo : est-ce qu’on le fait mou­rir? Est-ce qu’on le fait dé­mé­na­ger à Mon­tréal (rap­pe­lons que l’ac­tion de Ya­mas­ka se dé­roule à Granby)? « Fi­na­le­ment, nous avons dé­ci­dé de le gar­der. Théo est un per­son­nage trop im­por­tant dans la sé­rie. Nous n’avons pas es­sayé de trou­ver un co­mé­dien qui res­sem­blait à François » avoue-t-elle. « Le ti­ming était bon puisque le nou­veau Théo fe­ra son en­trée en jan­vier, après le congé des Fêtes. Il y a un laps de temps. Nous ne l’avons pas rem­pla­cé d’un épi­sode à l’autre », ajoute Mi­chel D’As­tous. Ya­mas­ka se­ra de re­tour le 10 jan­vier, à 20 h, à TVA.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.