Uneé­co­le­pa­sor­di­naire...

Quand la jeune sor­cière Sophie Mer­cer se fait prendre une fois de plus à uti­li­ser ses pou­voirs en pu­blic, même si c’était pour ai­der une amie, elle est envoyée de force à Hex Hall, un centre d’édu­ca­tion sur­veillée pour les jeunes Pro­di­gium (« monstres de

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES WEEKEND - Anne-Marie Lobbe Col­la­bo­ra­tion spé­ciale am­lobbe@jour­nalmtl.com

Comme les vam­pires, les loups-ga­rous, mais éga­le­ment les sor­cières et les fées, ont connu une hausse de leur côte de po­pu­la­ri­té au cou­rant des der­nières an­nées (et celle qui est sur le point de se ter­mi­ner n’est pas une ex­cep­tion à la règle), pour­quoi ne pas t’of­frir un ca­deau en cette pé­riode du temps des Fêtes et pas­ser une par­tie de ton congé sco­laire en com­pa­gnie de tes créa­tures fa­vo­rites? Tu n’as qu’à lire Hex Hall et je te ga­ran­tis que tu ne se­ras pas dé­çu. Il s’agit ef­fec­ti­ve­ment d’une his­toire pleine de re­bon­dis­se­ments et de sur­prises de toutes sortes...

Après tout, com­ment faire au­tre­ment que de de­ve­nir ac­cro d’un ré­cit met­tant en scène une bande d’ado­les­cents aux pou­voirs in­croyables, dont le per­son­nage prin­ci­pal, Sophie, une sor­cière qui a comme co­lo­ca­taire une vam­pire et comme en­ne­mies ju­rées, le trio de sor­cières le plus puis­sant de l’éco- le? Quand on ra­joute qu’à sa pre­mière jour­née à sa nou­velle école, on est pas­sé à un che­veu de se faire at­ta­quer par un loup-ga­rou, notre vie est tout sauf ba­nale.

PLUS HOT QUE LES VAM­PIRES?

Hex Hall plai­ra à tous et je vais le dire une autre fois cette an­née (peut-être parce que j’ai l’ima­gi­na­tion trop fer­tile), voi­ci en­core un livre que je ver­rais fa­ci­le­ment être trans­for­mé en film et connaître énor­mé­ment de suc­cès. En plus, tu dé­cou­vri­ras que les sor­cières sont vrai­ment hot, peut-être même plus que les vam­pires et les loups-ga­rous… Bref, Hex

Hall te pro­cu­re­ra sans faute des heures de plai­sir fou du­rant tes va­cances. Je te le conseille for­te­ment et, en plus, je suis cer­taine que tu au­ras la même im­pres­sion que moi en li­sant les der­nières lignes de l’his­toire : une suite, ça se­rait vrai­ment trop gé­nial!

HEXHALL

RACHELHAWKINS

Édi­tions Al­bin Mi­chel Π 304 pages, à par­tir de 13 ans.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.