LA FIN DUMONDE SURGRANDÉCRAN

Au der­nier coup d’oeil, la fin du monde n’était pas pré­vue avant 2012, mais ce­la n’em­pêche pas Hol­ly­wood de mi­ser à fond sur ce cré­neau pes­si­miste. L’an­née qui s’en vient com­pren­dra, entre autres menaces apo­ca­lyp­tiques, ex­tra­ter­restres, pi­rates, dieux, va

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Agence QMI

PI­RATES DES CA­RAÏBES : LA FON­TAINE DE JOU­VENCE (20 MAI)

Les ve­dettes : John­ny Depp, Pe­ne­lope Cruz, Ian McS­hane et Geoffrey Rush.

Le scé­na­rio : John­ny Depp re­prend une qua­trième fois son per­son­nage du dé­bon­naire et en­tre­pre­nant ca­pi­taine Jack Spar­row. Or­lan­do Bloom et Kei­ra Knight­ley se­ront tou­te­fois des ab­sents de marque de cette nou­velle aven­ture cor­saire, qui in­tro­duit Pe­ne­lope Cruz sous les traits d’une ar­na­queuse sur­gie du pas­sé de Spar­row et Ian McS­hane en in­quié­tant Barbe-Noire. La Fon­taine de Jou­vence ne comp­te­ra pas que de nou­veaux vi­sages et le ver­sa­tile ca­pi­taine Bar­bos­sa (Geoffrey Rush) se­ra de nou­veau de la par­tie.

Le dé­noue­ment : les ci­né­philes ont dé­fer­lé tel un tsu­na­mi sur les ver­sions pré­cé­dentes en salle (la der­nière a gé­né­ré à elle seule des re­cettes glo­bales de 960 mil­lions $). On peut alors sup­po­ser que la vie de fli­buste au­ra tou­jours le même at­trait. Un doute tou­te­fois : le nou­veau réa­li­sa­teur, Rob Mar­shall, connu pour ses co­mé­dies mu­si­cales ( Chi­ca­go, Nine) et non pas pour des longs-mé­trages d’ac­tion et d’aven­ture.

THE GIRL WITH THE DRA­GON TAT­TOO (21 DÉ­CEMBRE)

Les ve­dettes : Da­niel Craig, Roo­ney Ma­ra, Stel­lan Skars­gard, Robin Wright.

Le scé­na­rio : le jour­na­liste dé­chu Mi­kael Bromk­vist fait équipe avec la pirate in­for­ma­tique Lis­beth Sa­lan­der pour en­quê­ter sur la dis­pa­ri­tion d’une jeune femme, 40 ans au­pa­ra­vant. Ins­pi­ré des best­sel­lers du Sué­dois Stieg Lars­son.

Le dé­noue­ment : Da­vid Fin­cher ( Se­ven, Zo­diac) et Craig forment le par­fait tan­dem réa­li­sa­teur-ve­dette. Un doute? Ma­ra dans le rôle pi­vot et ter­ri­ble­ment convoi­té de Lis­beth. Mais nous avons foi en Fin­cher.

SU­PER 8 (11 JUIN)

Les ve­dettes : Elle Fan­ning, Aman­da Mi­chal­ka, Ron El­dard et Kyle Chand­ler.

Le scé­na­rio : le scé­na­riste et réa­li­sa­teur J.J. Abrams ( Star Trek) nous sert son mu­tisme ha­bi­tuel. Ce que l’on sait, c’est que le film est mis en scène dans les an­nées 1970, qu’il im­plique une mar­chan­dise mys­té­rieuse en pro­ve­nance d’Area 51 et qu’il suit un groupe de jeunes tour­nant un film avec leur ca­mé­ra Su­per 8. Il semble que le film évo­que­ra l’at­mo­sphère des clas­siques de Ste­ven Spiel­berg tour­nés à cette époque par le cé­lèbre réa­li­sa­teur. Par ailleurs, ce n’est pas une coïn­ci­dence si M. Spiel­berg agit à titre de pro­duc­teur.

Le dé­noue­ment : comme l’a dé­mon­tré Inception de Ch­ris­to­pher No­lan, les ci­né­philes ap­pré­cient un soup­çon d’ori­gi­na­li­té dans un été au­tre­ment bar­dé de suites et de su­per hé­ros.

LEN­DE­MAIN DE VEILLE 2 (26 MAI)

Les ve­dettes : Brad­ley Coo­per, Ed Helms, Zach Ga­li­fia­na­kis, Jeffrey Tam­bor, Mike Ty­son, Jus­tin Bar­tha.

Le scé­na­rio : Phil (Coo­per), Stu (Helms), Alan (Ga­li­fia­na­kis) et Doug (Bar­tha) se rendent en Thaï­lande à l’oc­ca­sion du ma­riage de Stu. Cette fois, c’est un brunch pré­cé­dant la cé­lé­bra­tion, et non un en­ter­re­ment de vie de gar­çon, qui tourne de drôle de fa­çon au vi­naigre.

Le dé­noue­ment : le ré­sul­tat au box-of­fice de ce film sur­pas­se­ra sans doute le PIB de cer­tains pays eu­ro­péens, mais le Len­de­main de veille ori­gi­nal, une des co­mé­dies les plus vues de l’his­toire, bé­né­fi­ciait de l’élé­ment de sur­prise. Étant don­né les at­tentes in­hé­rentes à cette suite, com­ment ne pour­rait-elle pas dé­ce­voir?

COW­BOYS & ALIENS (29 JUILLET)

Les ve­dettes : Da­niel Craig, Har­ri­son Ford, Oli­via Wilde.

Le scé­na­rio : dans l’Ari­zo­na du XIXe siècle, Apaches et co­lons doivent s’unir pour faire face à des en­va­his­seurs ex­tra­ter­restres. La clé de leur sur­vie pour­rait ré­si­der en la per­sonne d’un mar­gi­nal aux ori­gines mys­té­rieuses (Craig).

Le dé­noue­ment : les genres hy­brides n’ont pas tou­jours la cote au­près du pu­blic. On songe au bide que fut Les mystères de l’Ouest avec Will Smith, mais si la pré­sence de Craig et de Ford réus­sit à sé­duire les ci­né­philes, ce film pour­rait s’avé­rer une nou­velle réus­site pour le réa­li­sa­teur d’Iron Man, Jon Fa­vreau. Une nou­velle fran­chise se­rait peut-être la bien­ve­nue pour ce der­nier, qui ne di­ri­ge­ra fi­na­le­ment pas Iron Man 3, dont la sor­tie est pré­vue en 2013.

HAR­RY POT­TER ET LES RE­LIQUES DE LA MORT, 2E PAR­TIE (15 JUILLET)

Les ve­dettes : Da­niel Rad­cliffe, Ru­pert Grint, Em­ma Wat­son, Ralph Fiennes, He­le­na Bon­ham Car­ter, Alan Ri­ck­man.

Le scé­na­rio : il s’agi­ra, pro­messe de Poud­lard, de la fin de la sa­ga des films du jeune ma­gi­cien. Les ve­dettes du film ont com­pa­ré cette suite culmi­nante à un film de guerre, alors que Har­ry et Vol­de­mort se me­surent à coups de ba­guettes et de sor­ti­lèges dans un af­fron­te­ment fi­nal.

Le dé­noue­ment : une pé­riode de deuil à pré­voir pour les in­con­di­tion­nels et les pro­duc­teurs.

TRANS­FOR­MERS 3: THE DARK OF THE MOON (1ERJUILLET)

Les ve­dettes: Shia La­Beouf, Ro­sie Hun­ting­ton-Whi­te­ley, Josh Du­ha­mel, Ty­rese Gib­son, John Mal­ko­vich, Frances McDor­mand.

Le scé­na­rio: la pré­sence d’un scé­na­rio à pro­pre­ment par­ler se­rait en soi une amé­lio­ra­tion de taille.

Le dé­noue­ment: Trans­for­mers : La re­vanche a ré­col­té des re­cettes mon­diales de plus de 800 mil­lions$, mal­gré que les gens (y com­pris La­Beouf) l’aient gé­né­ra­le­ment dé­tes­té. Il n’y a donc au­cune rai­son de dou­ter du ren­de­ment au box-of­fice de cette suite, mal­gré l’ab­sence de Me­gan Fox et de ses shorts ré­vé­la­teurs.

RAN­GO (4 MARS)

Les ve­dettes: John­ny Depp, Bill Ni­ghy, Is­la Fi­sher, Al­fred Mo­li­na.

Le scé­na­rio: dans cette comédie ani­mée, Depp prête sa voix à un ca­mé­léon qui se re­trouve mal­gré lui à dé­fendre un vil­lage du dé­sert contre les as­sauts de ban­dits.

Le dé­noue­ment: tous les mou­ve­ments de Depp ont été cap­tés pour «don­ner vie à son per­son­nage gé­né­ré par or­di­na­teur d’une fa­çon in­édite dans le genre des longs-mé­trages d’ani­ma­tion». Depp et le réa­li­sa­teur Gore Ver­bins­ki ont tra­vaillé de pair dans les films de la sé­rie Pi­rates des Ca­raïbes, et ces der­niers n’ont pas trop fait mau­vaise fi­gure.

X-MEN FIRST CLASS (3 JUIN)

Les ve­dettes: James McA­voy, Mi­chael Fass­ben­der, Rose Byrne, Ja­nua­ry Jones et Ke­vin Ba­con.

Le scé­na­rio: dans les an­nées 1960, les fu­turs an­ta­go­nistes Charles Xa­vier (McA­voy) et Ma­gne­to (Fass­ben­der) luttent en­semble contre un en­ne­mi com­mun (Ba­con).

Le dé­noue­ment: les an­té­pi­sodes com­portent tou­jours une part de risque. George Lu­cas en sait quelque chose. Mais le re­tour à titre de pro­duc­teur de Bryan Sin­ger, qui a réa­li­sé les deux pre­miers X-Men, est de bon au­gure pour la fran­chise des X-films. Autre élé­ment pro­met­teur: le réa­li­sa­teur Mat­thew Vaughn ( Kick-Ass, Layer Cake).

THOR (6 MAI)

Les ve­dettes: Chris Hem­sworth, Na­ta­lie Port­man, Tom Hidd­les­ton, An­tho­ny Hop­kins, Rene Rus­so, Kat Den­nings, Clark Gregg.

Le scé­na­rio: le guer­rier as­gar­dien Thor (Hem­sworth) est exi­lé sur la Terre, où il ap­prend les ver­tus de l’hé­roïsme et de l’hu­mi­li­té. Le dé­noue­ment: Thor (et Cap­tain Ame­ri­ca:

The First Aven­ger ) pa­ve­ra la voie à The Aven­gers (2012). Les deux films ont tou­te­fois à faire leurs preuves et les dé­ci­deurs de Mar­vel (et Dis­ney, nou­veau pro­prié­taire des droits ci­né­ma­to­gra­phiques) ne peuvent se fier in­dé­fi­ni­ment sur Iron Man.

WAR HORSE (28 DÉ­CEMBRE)

Les ve­dettes: Je­re­my Ir­vine, Emi­ly Wat­son et Da­vid Thew­lis.

Le scé­na­rio: Ste­ven Spiel­berg a fait le tour de plu­sieurs films po­ten­tiels à pro­duire avant de je­ter son dé­vo­lu sur cette his­toire épique (adap­tée d’une pièce de théâtre) d’un gar­çon et d’un che­val, sé­pa­rés puis réunis au cours de la Pre­mière Guerre mon­diale.

Le dé­noue­ment : ce pro­jet se si­tue clai­re­ment dans les cordes de Spiel­berg, un ma­riage tout en émo­tions d’E. T. et de Il

faut sau­ver le sol­dat Ryan. Si le pro­duc­teur par­vient à évi­ter les épan­che­ments ex­ces­sifs, ce film pour­rait non seule­ment faire cou­rir les foules, mais éga­le­ment ac­cu­mu­ler les votes aux Os­cars.

THE MUP­PETS (23 NO­VEMBRE)

Les ve­dettes : Ja­son Se­gel, Amy Adams, Chris Coo­per, Ra­shi­da Jones.

Le scé­na­rio : Ker­mit se donne pour tâche de réunir la joyeuse bande de ma­rion­nettes et de mon­ter un spec­tacle d’une am­pleur ja­mais vue afin de sau­ver les stu­dios Mup­pet, me­na­cés par un si­nistre ma­gnat du pé­trole (Coo­per).

Le dé­noue­ment : le film et les mup­pets par­tagent le même ques­tion­ne­ment : y a-t- il, dans un monde d’ani­ma­tion 3D in­for­ma­ti­sée, une place viable pour des per­son­nages en feutre? M. Se­gel (ve­dette et scé­na­riste) et le réa­li­sa­teur James Bo­bin sont cer­tai­ne­ment de cet avis.

TWI­LIGHT 4 : RÉ­VÉ­LA­TION, 1RE PAR­TIE (18 NO­VEMBRE)

Les ve­dettes : Kris­ten Ste­wart, Robert Pat­tin­son, Tay­lor Laut­ner, Da­ko­ta Fan­ning.

Le scé­na­rio : Bel­la au­ra un… en fait, on ne sait trop quoi.

Le dé­noue­ment : les autres films pro­vo­quaient, au mieux, l’en­gour­dis­se­ment, et au pire, l’ago­nie. Même les mor­dus de la sa­ga ad­mettent que Ré­vé­la­tion est le pire livre de la sé­rie. Et ce n’est pas tout : un deuxième vo­let de ce cha­pitre sui­vra en 2012. Parce que, vous sa­vez, le texte était trop pré­cieux pour être conden­sé.

LES BA­GNOLES 2 (24 JUIN)

Les ve­dettes : les voix amé­ri­caines d’Owen Wilson, de Lar­ry the Cable Guy et de Mi­chael Caine.

Le scé­na­rio : Flash McQueen (Wilson) et Mater-Martin (Lar­ry the Cable Guy) sont mê­lés à une his­toire d’es­pion­nage in­ter­na­tio­nale.

Le dé­noue­ment : Pixar n’a ja­mais pro­duit un bide et n’est pas prêt de le faire. Par contre, si Les Ba­gnoles fut un suc­cès avec des re­cettes mon­diales de 460 mil­lions $, ce ne fut certes pas leur film le plus ap­pré­cié. Qui donc sa­li­vait d’an­ti­ci­pa­tion à l’idée d’une suite?

HAR­RY POT­TER ET LES RE­LIQUES DE LA MORT, 2E PAR­TIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.