LES JOIES ET LES DÉ­CEP­TIONS DE 2010

MON­TRÉAL | Un des points forts de l’an­née 2010 dans le monde mu­si­cal au Québec a été le re­tour d’Ar­cade Fire. Les Mont­réa­lais ne s’étaient pas pro­duits chez eux de­puis 2007.

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Va­lé­rie Thé­rien Agence QMI

Pour la sor­tie de son troi­sième disque, The Su­burbs, le groupe s’est pro­duit deux soirs à Sher­brooke avant de faire un concert im­promp­tu dans un sta­tion­ne­ment à Lon­gueuil. Comme quoi les ban­lieues ont par­fois la cote!

Ar­cade Fire a éga­le­ment of­fert des spec­tacles re­ten­tis­sants au Fes­ti­val d’été de Québec et au Fes­ti­val Oshea­ga, à Mon­tréal.

La dé­cep­tion de l’an­née est l’an­nu­la­tion d’une par­tie de la tour­née de U2 360 à la suite d’une opé­ra­tion d’ur­gence qu’a dû su­bir le chan­teur Bo­no. Le groupe ir­lan­dais de­vait se pro­duire à l’hip­po­drome de Mon­tréal deux fois en juillet 2010 (pour un jo­li to­tal de 120 000 spec­ta­teurs, ça en fait du monde!), mais on de­vra at­tendre l’été 2011 avant le re­tour de U2 en sol qué­bé­cois.

Plu­sieurs groupes in­ter­na­tio­naux ont choi­si Mon­tréal comme point de dé­part pour leurs tour­nées d’en­ver­gure en 2010. Le su­per­groupe Go­rillaz (qui fai­sait sa pre­mière tour­née en car­rière), la sexy Co­lom­bienne Shakira, les groupes de trip-hop Mas­sive At­tack et Thie­ve­ry Cor­po­ra­tion, en plus du trou­ba­dour de la pop Suf­jan Stevens, ont tous cas­sé la glace dans la mé­tro­pole.

Le Centre Bell a ac­cueilli son lot d’ar­tistes va­riés en­core cette an­née. Pa­rions qu’au­cun des mil­liers d’ad­mi­ra­teurs pré­sents dans la salle le 22 no­vembre pour Jus­tin Bie­ber n’y était le len­de­main pour le spec­tacle d’Ozzy Os­bourne.

L’ex-membre des Beatles Paul McCart­ney et l’ex­membre de Pink Floyd Ro­ger Waters ont don­né ren­dez-vous aux Mont­réa­lais en août et en oc­tobre res­pec­ti­ve­ment. Puis, his­toire de dé­fi­ler d’autres gros spec­tacles au Québec, no­tons Bon Jo­vi, Flaming Lips, Green Day, Guns N’ Roses, John Mayer, Jo­nas Bro­thers, La­dy Ga­ga, Muse, Pe­ter Ga­briel, San­ta­na et Scor­pions.

Si­gna­lons éga­le­ment la ve­nue en avril de l’ac­trice Char­lotte Gains­bourg, qui a été re­çue plu­tôt ti­mide- ment pour sa pre­mière tour­née en tant que chan­teuse.

Les my­thiques groupes Buzz­cocks et The Mel­vins ont fait de rares vi­sites au Québec en 2010. En plus d’un spec­tacle à Mon­tréal, les Mel­vins se sont pro­duits à Rouyn-No­ran­da en sep­tembre pour le Fes­ti­val de mu­sique émer­gente en Abi­ti­bi-Té­mis­ca­mingue.

Le Fes­ti­val Oshea­ga, te­nu au parc Jean-Dra­peau de l’île Sainte-Hé­lène, le 31 juillet et le 1er août 2010, a connu l’une de ses meilleures an­nées. Pro­fi­tant du temps très clé­ment et de la par­ti­ci­pa­tion d’Ar­cade Fire et de Wee­zer entre autres, le fes­ti­val a ac­cueilli en­vi­ron 53 000 ad­mi­ra­teurs, un re­cord.

Du cô­té des gros évé­ne­ments es­ti­vaux, comme le Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal de jazz de Mon­tréal, les Fran­co­Fo­lies de Mon­tréal et le Fes­ti­val d’été de Québec, de très grandes foules se sont dé­pla­cées pour en­tendre le Brian Set­zer Or­ches­tra, La Com­pa­gnie créole et les Black Eyed Peas. Pour ces der­niers, on a es­ti­mé la foule à 100 000 per­sonnes sur les plaines d’Abra­ham – un re­cord pour le FEQ.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.