LES QUÉ­BÉ­COIS QUI SE SONT DÉ­MAR­QUÉS À PARIS EN 2010

Une nou­velle gé­né­ra­tion d’ar­tistes qué­bé­cois a su s’im­po­ser dans le pay­sage cultu­rel fran­çais en 2010, alors que d’autres ont confir­mé qu’ils avaient bel et bien été adop­tés par les Fran­çais.

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS -

Béa­trice Martin, alias Coeur de pirate, est sans contre­dit celle qui a connu l’as­cen­sion la plus ful­gu­rante en 2010. De­puis sa pre­mière pré­sence sur la pe­tite scène de La Boule noire à Paris, en mai 2009, la jeune Qué­bé­coise de 21 ans a vu sa car­rière dé­col­ler à vi­tesse grand V pour se re­trou­ver, moins d’un an plus tard, sur la scène du my­thique Olym­pia de Paris.

La jeune au­teure-com­po­si­trice et in­ter­prète s’est of­fert à nou­veau l’Olym­pia en juin der­nier après une tour­née fran­çaise d’une tren­taine de dates. En France, Coeur de pirate connaît au­tant un suc­cès cri­tique que pu­blic. Elle a d’ailleurs rem­por­té le tro­phée de la chan­son ori­gi­nale de l’an­née aux der­nières Vic­toires de la mu­sique (les Fé­lix fran­çais) pour son titre Comme des en­fants.

Vingt et un ans, c’est l’âge d’un autre Qué­bé­cois qui a sé­duit la cri­tique fran­çaise en 2010. Avec ses Amours ima­gi­naires pré­sen­tés à Cannes en mai, Xa­vier Do­lan a été sa­lué par les mé­dias jus­qu’aux plus in­tran­si­geants et vi­ru­lents comme Li­bé­ra­tion, qui a qua­li­fié le film « d’alar­mé et drôle », et Les

In­ro­ckup­tibles, qui ont par­lé « d’une ir­ré­sis­tible mo­saïque de cou­leurs et de mé­lo­dies qui exa­cerbent tous les sens ».

2010 a éga­le­ment été une ex­cel­lente an­née pour la chan­teuse et imi­ta­trice Vé­ro­nic Di­Caire qui fai­sait sa grande ren­trée pa­ri­sienne l’hi­ver der­nier avec une ré­si­dence de deux mois au théâtre de la Gaî­té Mont­par­nasse. L’écho dans les mé­dias a peut-être été de moindre en­ver­gure que pour Coeur de pirate ou Xa­vier Do­lan, mais l’ac­cueil a été en­thou­siaste. Vé­ro­nic Di­Caire re­ve­nait d’ailleurs à Paris en no­vembre sur une plus grande scène, La Ci­gale, où elle a car­ré­ment mis le feu avec ses imi­ta­tions fort convain­cantes.

FA­BU­LISTE

Quant à Fred Pel­le­rin, il conti­nue de conqué­rir Paris à cha­cune de ses vi­sites. En juin, le conteur qué­bé­cois s’est pro­duit six soirs à L’Eu­ro­péen avec son spec­tacle L’ar­ra­cheuse de temps avant de re­ve­nir l’au­tomne der­nier pour une ving­taine de dates. Fred Pel­le­rin connaît un beau suc­cès d’es­time en France et la presse ne mé­nage par les éloges en­vers cet « en­chan­teur » et ce « fa­bu­liste ».

Stéphane Rous­seau et An­tho­ny Ka­va­nagh, eux, n’ont plus be­soin de pré­sen­ta­tion en France. L’an­née 2010 a confir­mé qu’il fai­sait par­tie in­té­grante du mi­lieu de l’hu­mour en France.

Les deux hu­mo­ristes qué­bé­cois viennent tout juste de pas­ser plus de deux mois sur scène à Paris avec leurs nou­veaux spec­tacles en so­lo Les confes­sions de Rous­seau et An­tho­ny Ka­va­nagh fait son co­ming out, spec­tacles pour les­quels ils ont connu un beau suc­cès. Les deux hu­mo­ristes par­ti­ront d’ailleurs sur les routes de France en 2011.

Xa­vier Do­lan.

Stéphane Rous­seau

Coeurde Pirate.

Vé­ro­nic Di­Caire

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.