«J’ADORE TOUT CE QUI EST DÉ­FEN­DU»

Avec son éner­gie hors du com­mun, Bri­gitte Bois­jo­li n’est pas pas­sée in­aper­çue lors de la qua­trième sai­son de Star Aca­dé­mie. Presque deux ans après la fin de l’aven­ture, l’in­ter­prète de 28 ans lance son pre­mier al­bum, Fruit dé­fen­du, le 18 jan­vier pro­chain

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Raphaël Gendron-Martin Agence QMI EN LIGNE › En mu­sique ca­noe.ca/bri­gitte

Réa­li­sé par Fran­cis Col­lard (Ariane Mof­fatt, Cirque du So­leil), l’al­bum com­prend des chan­sons écrites par Nel­son Min­ville et Dave Ri­chard. «J’ai pré­pa­ré une liste de su­jets pour leur dire ce dont je vou­lais par­ler sur le disque, dit Bri­gitte. Il y avait une cer­taine ligne di­rec­trice avec les su­jets. »

Par­mi ces su­jets, on re­trouve bien en­ten­du l’amour. «Je suis une fille, alors, évi­dem­ment que je vou­lais par­ler d’amour! Mais je ne vou­lais pas tom­ber dans le qué­taine, dans le “je t’aime, ne me quitte pas”. Avec des ac­cords et des am­biances dif­fé­rents, je vou­lais al­ler plus dans un cô­té “à gauche”. Je vou­lais par­ler de l’amour qui te fait vi­rer la tête, qui te fait perdre tes moyens et de l’in­sé­cu­ri­té des filles là-de­dans. Sur l’al­bum, on parle aus­si de voyages, de li­ber­té, de cou­rage et d’es­poir. C’est un peu un tra­cé de ma vie, mais les chan­sons ne sont pas toutes per­son­nelles. »

LE COUP DE POUCE DE STAR ACA­DÉ­MIE

Le titre de l’al­bum est le même que le pre­mier ex­trait ra­dio­pho­nique. « C’est ce titre qui est res­sor­ti parce qu’il me dé­cri­vait bien. Le look que j’ar­bore dans le vi­déo­clip de Fruit dé­fen­du, avec un cô­té “fif­ties”, est coquin et ra­fraî­chis­sant. » Quel est le fruit dé­fen­du de Bri­gitte Bois­jo­li? « Il y en a trop! Je te di­rais bien les hommes, mais je ne peux pas dire ça! J’adore tout ce qui est dé­fen­du, évi­dem­ment. Mais j’es­saie de me re­te­nir avec l’âge! » Par­mi ces prin­ci­pales in­fluences, Bri­gitte cite Feist et Pink. « Celle-là, je ne l’écoute pas né­ces­sai­re­ment, mais je re­garde ses clips parce que je la trouve gé­niale avec son look un peu gar­çon. J’aime aus­si So­cial Dis­tor­tion, Eric Clap­ton, Dave Mat­thews Band et Amy Wi­ne­house.» De­puis la fin de Star Aca­dé­mie, Bri­gitte Bois­jo­li a no­tam­ment par­ti­ci­pé à une tour­née avec Boom Des­jar­dins, a été chro­ni­queuse à Su­cré Sa­lé et tient un rôle dans le spec­tacle hom­mage à Mi­chel Fu­gain, Le nou­veau Big Ba­zar – Les plus grands suc­cès des an­nées 1970. En quoi l’aven­ture aca­dé­mi­cienne l’a-t-elle ai­dée pour sa car­rière so­lo? « Il y a tel­le­ment de choses. Sur le mé­tier, j’ai ap­pris com­ment mar­cher avec des ta­lons hauts et com­ment chan­ter en duo. On m’a aus­si mon­tré à être plus pro­fes­sion­nelle, com­ment ar­ri­ver sur un pla­teau et com­ment me pré­sen­ter aux gens. »

PHOTO LES ARCHIVES

BRI­GITTE BOIS­JO­LI

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.