Quand Mi­chel Dru­cker se ra­conte

Quand l’ani­ma­teur de té­lé­vi­sion fran­çais Mi­chel Dru­cker a été fait Of­fi­cier de l’Ordre na­tio­nal du Québec en no­vembre, la mi­nistre qui lui a re­mis cette haute dis­tinc­tion lui a dit : « À vous seul, vous êtes une au­to­route Mon­tréal-Paris. »

Le Journal de Quebec - Weekend - - NOUVELLES -

En ef­fet, avec Vi­ve­ment di­manche, Champs-Ély­sées ou Tapis rouge, Mi­chel Dru­cker a fait dé­cou­vrir aux Fran­çais des tonnes d’ar­tistes qué­bé­cois. On l’aime au Québec et on va dé­cou­vrir dans son au­to­bio­gra­phie Rap­pelle-moi (Éd. Robert Laf­font) des anec­dotes sa­vou­reuses sur un tas de ve­dettes qu’il a cô­toyées.

À pro­pos de Cé­line Dion, qu’il ad­mire énor­mé­ment, il dit qu’elle est à la fois « un fauve et un or­di­na­teur », per­fec­tion­niste et bête de scène. Au su­jet de son grand ami Jean-Paul Bel­mon­do, il ra­conte que lorsque ce­lui-ci lui a an­non­cé qu’il était de­ve­nu père à 71 ans, il lui a lan­cé : « Ben, tu vois, je bande en­core! ». Il ex­plique avec sim­pli­ci­té com­ment il a ai­dé son ami John­ny Hal­ly­day à at­ter­rir en hé­li­co­ptère sur la scène du Stade de France pour un de ses spec­tacles.

SUR LE PLAN PER­SON­NEL

Mais c’est sur le plan per­son­nel que Dru­cker est le plus tou­chant et le plus convain­cant. Il ra­conte avec ten­dresse à quel point il s’en­nuie chaque jour de son frère dé­cé­dé il y a quelques an­nées et qui n’était rien de moins que son hé­ros. Il re­late avec fier­té la ré­si­lience de son père juif, im­mi­grant rou­main, qui a sur­vé­cu à deux camps de concen­tra­tion na­zis. Il avoue can­di­de­ment que pen­dant des an­nées, il a cher­ché en vain l’ap­pro­ba­tion de sa mère qui trou­vait qu’il ne fai­sait pas de la té­lé­vi­sion as­sez in­tel­lec­tuelle à son goût et qui lui a dé­jà lan­cé, quand des gens lui de­man­daient des au­to­graphes dans la rue : « Tu n’es quand même pas Yves Mon­tand! »

Dans les der­nières pages du livre, on ap­prend qu’à la mort de son père, il a dé­cou­vert qu’il avait un de­mi-frère qui lui res­sem­blait comme deux gouttes d’eau, un en­fant illé­gi­time qui lui avait tou­jours été ca­ché. En plus d’avoir du ta­lent comme ani­ma­teur, Dru­cker est un for­mi­dable ra­con­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.