Quand la té­lé est « platte »

De temps à autre, afin que les Fran­çais res­tent des « gens de culture », France 2, la prin­ci­pale chaîne pu­blique du pays, pré­sente une pièce de théâtre clas­sique en di­rect. Pen­dant mon der­nier sé­jour, c’est La femme du bou­lan­ger, le chef-d’oeuvre de Marce

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION -

Une hor­reur! Une réa­li­sa­tion comme on en fai­sait dans les an­nées 60, un dé­cor mi­nable, une mise en scène de cé­gep et des co­mé­diens dont cer­tains sa­vaient à peine leur texte. Pour­tant, il ne s’agis­sait pas d’in­con­nus, car la dis­tri­bu­tion fai­sait rê­ver : Mi­chel Ga­la­bru, Ber­na­dette Laf­font, Læ­ti­tia Mi­lot, la star du té­lé- ro­man quo­ti­dien de France 3, Plus belle la vie. À la fin, c’est le presque Qué­bé­cois Pa­trick Fio­ri qui ti­rait le mieux son épingle du jeu.

Mes amis fran­çais les plus te­naces n’ont pu re­gar­der plus d’une de­mi-heure! Moi, après 20 mi­nutes, j’ai aban­don­né.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.