Quand Re­naud se confie à Serge

Le Journal de Quebec - Weekend - - NOUVELLES -

Ama­teurs de chan­son fran­çaise, at­ten­tion! Une nou­velle re­vue vient d’ar­ri­ver sur les ta­blettes et elle s’in­ti­tule Serge (comme dans Gains­bourg, ou dans Reg­gia­ni, ou dans La­ma). Et dans le der­nier nu­mé­ro, on trouve une en­tre­vue as­sez dé­rou­tante avec le chan­teur Re­naud.

L’au­teur de Miss Mag­gie et de Mor­gane de toi a ma­ni­fes­te­ment été bien in­fluen­cé par le Québec, puis­qu’il ap­pelle sa femme « ma blonde ». Mais le por­trait qu’il fait de sa vie en 2011 est plu­tôt dé­pri­mant. Il y parle avec tris­tesse de sa « voix pour­rie qui se désa­grège d’an­née en an­née », et ceux qui l’ont en­ten­du lors de son der­nier pas­sage au Québec ne pour­ront que confir­mer qu’il chante ter­ri­ble­ment faux.

Re­naud af­firme que les seules fois où on parle de lui, c’est sur In­ter­net où il se fait « dé­mo­lir » par « des mil­liers de frus­trés » et il confie que de­puis qu’il ha­bite une très jo­lie mai­son en ban­lieue, il s’étiole et « meurt à pe­tit feu ».

Il re­vient aus­si sur son amour de la bou­teille : « Je n’étais même pas al­coo­lo, j’étais ivrogne », ex­plique-t-il au jour­na­liste de Serge. Il se dit dé­pri­mé et crache, en tous­sant, « je suis es­clave du ta­bac et vic­time de cette ma­fia du crime or­ga­ni­sé qui a fait 100 mil­lions de morts au XXe siècle ».

PANNE D’INS­PI­RA­TION

Le plus triste de cette en­tre­vue? Que Re­naud, qui a dé­jà écrit des chan­sons su­blimes qui ont mar­qué toute une gé­né­ra­tion, dise qu’il est en to­tale panne d’ins­pi­ra­tion. « Je ne sais plus faire, j’ai per­du la sève. Même mon fils de quatre ans qui de­vrait m’ins­pi­rer de belles chan­sons, pour par­ler de son ave­nir, de la so­cié­té dans la­quelle il va évo­luer, eh bien, non, ça ne m’ins­pire pas. » C’est d’au­tant plus dom­mage que

Re­naud est l’au­teur d’une des plus belles chan­sons sur l’en­fance,

Mis­tral ga­gnant.

La seule chan­son qu’il a écrite en quatre ans s’in­ti­tule Tous ceux qui

tombent et elle parle de tous ses amis qui sont morts d’AVC ou du sida.

Re­naud a dé­jà été un ar­tiste brillant et dé­non­cia­teur, avec des chan­sons comme L’hexa­gone, mais ma­ni­fes­te­ment la vie de ban­lieu­sard ne lui réus­sit pas!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.