ROUTE 132

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Af­fli­gé par le dé­cès sou­dain de son pe­tit gar­çon, ron­gé par le re­mords au point de ne pas as­sis­ter à ses fu­né­railles, Gilles, pro­fes­seur di­vor­cé de Mon­tréal, n’a plus qu’un dé­sir : dis­pa­raître. L’oc­ca­sion se pré­sente à lui sous la forme de re­trou­vailles in­at­ten­dues avec son vieil ami Bob, un ma­gouilleur qui lui pro­pose d’al­ler ef­fec­tuer avec lui une sé­rie de cam­brio­lages dans di­vers pa­te­lins du Bas-Saint-Laurent. Peu doués pour les lar­cins, les deux com­pères font en re­vanche di­verses ren­contres qui au­ront des ef­fets bé­né­fiques sur leurs exis­tences res­pec­tives. Ain­si, tan­dis que Bob se lie avec une char­mante mère cé­li­ba­taire qui fré­quente un pom­pier bor­né, Gilles re­noue avec cer­tains des membres de sa fa­mille, qui l’aident à tra­ver­ser sa ter­rible épreuve.

CE QU’ON EN PENSE

Après le dé­ce­vant L’heure de vé­ri­té, Louis Bé­lan­ger (Post mor­tem, Gaz bar blues) re­vient en meilleure forme avec ce road mo­vie tra­gi-co­mique sur les thèmes du deuil et de la re­cherche du bon­heur. Émaillé de ré­flexions per­ti­nentes sur la so­cié­té, l’état de la re­li­gion au Québec et les trau­ma­tismes des sol­dats ca­na­diens re­ve­nus de mis­sion à l’étran­ger, le scé­na­rio ap­pa­raît ce­pen­dant fa­bri­qué par mo­ments, sur­tout dans les pas­sages cen­sé­ment lou­foques de cam­brio­lages im­pro­vi­sés, qui tombent à plat. Pro­fi­tant des ma­gni­fiques pay­sages du Bas-Saint-Laurent, no­tam­ment au cours d’une scène pre­nante dans un ci­me­tière ma­rin, la réa­li­sa­tion de Bé­lan­ger met sur­tout en va­leur le jeu des in­ter­prètes. François Pa­pi­neau, en état de stu­peur qua­si cons­tant, l’oeil vi­treux et la tête ailleurs, rend pal­pable la dé­tresse de son per­son­nage, alors que le cos­cé­na­riste Alexis Martin en­dosse avec en­train un rôle de vel­léi­taire at­ta­chant dont il a le se­cret.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.