HÉ­CA­TOMBE au XVIe siècle

Au­teur pri­mé de nom­breux ou­vrages pour la jeu­nesse, Ca­mille Bou­chard ex­plore les évé­ne­ments qui ont se­coué la France, l’Es­pagne et les peuples au­toch­tones de la Flo­ride du XVIe siècle dans son ro­man his­to­rique Un mas­sacre ma­gni­fique.

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES - Marie-France Bor­nais Le Jour­nal de Québec

Écrit avec une langue riche aux ac­cents d’au­tre­fois, le ro­man pour adultes ra­conte com­ment Gas­pard de Co­li­gny ren­voie en Flo­ride une poi­gnée de hu­gue­nots sous la gou­verne de Re­né Gou­laine de Lau­don­nière, dans une ten­ta­tive d’éta­blir une co­lo­nie. L’ex­pé­rience tourne à la ca­tas­trophe et une troi­sième ex­pé­di­tion se pré­pare, me­née par Jean Ri­bault. Tous ces rêves s’écroulent lors d’un mas­sacre épou­van­table qui n’a lais­sé qu’un sur­vi­vant. Et c’est lui — sous le nom de Côme Mu­lot dans le ro­man — qui prend la pa­role.

« C’est une his­toire vraie. Côme Mu­lot m’a été ins­pi­ré par un per­son­nage réel », an­nonce Ca­mille Bou­chard en en­tre­vue té­lé­pho­nique de son VR sta­tion­né à Vic­to­ria, au Texas. « C’est un ma­rin fran­çais qui a sur­vé­cu au mas­sacre, qui est re­tour­né en Eu­rope et qui a ex­pli­qué ce qui s’était pas­sé. L’His­toire n’a rien re­te­nu de ce per­son­nage, même pas son nom. Je me suis dit que j’al­lais le gar­der, lui don­ner un nom – Côme Mu­lot – et qu’avec lui, on al­lait suivre tout ce qui s’est pas­sé pen­dant les trois ten­ta­tives de co­lo­ni­sa­tion en Flo­ride, entre 1562 et 1565. »

Ca­mille Bou­chard a été intrigué par cette ten­ta­tive de co­lo­ni­sa­tion de la Flo­ride par les Fran­çais pen­dant qu’il fai­sait sa re­cherche pour Pi­rates. « Je suis tom­bé sur l’anec­dote par ha­sard et je me suis de­man­dé pour­quoi nous, au Québec, on ne sait pas ce qui s’est pas­sé entre le der­nier voyage de Jacques Car­tier et l’ar­ri­vée de Cham­plain. On a l’im­pres­sion que la France s’est com­plè­te­ment dés­in­té­res­sée de l’Amé­rique. Or, c’est faux. »

Le ré­cit, fi­ne­ment ci­se­lé, un pe­tit bi­jou de lit­té­ra­ture, est nar­ré par le jeune Côme Mu­lot, de­ve­nu pour les be­soins du ro­man des­si­na­teur et as­sis­tant de Jacques Le Moyne, peintre ima­gier de la co­lo­nie. L’his­toire dé­crit le fort Ca­ro­line, le quo­ti­dien dif­fi­cile des co­lons, les moeurs des Flo­ri­diens, et ré­vèle la trou­blante ro­mance entre Côme et Myan­na, l’her­ma­phro­dite de la na­tion Sa­tou­rio­na.

VIEUX FRAN­ÇAIS

Plon­gé dans l’étude de do­cu­ments an­ciens pour écrire les cinq tomes de sa sé­rie à suc­cès Pi­rates, Ca­mille Bou­chard a choi­si d’uti­li­ser un style et des mots d’an­cien fran­çais, qui collent par­fai­te­ment à son his­toire, pour Un mas­sacre ma­gni­fique. Le ré­sul­tat est dé­li­cieux. Son ré­cit pal­pi­tant, aux dia­logues vi­vants et aux des­crip­tions co­lo­rées, est en­jo­li­vé d’ex­pres­sions au­jourd’hui ou­bliées comme « par la mal­a­peste! », « as­sa­voir », « acertes » ou « la main dextre ». C’est si bien me­né que la lec­ture n’en est pas com­pli­quée pour au­tant.

« C’est beau le vieux fran­çais, hein? Pour moi, c’est un beau dé­fi à faire comme au­teur et un bel ar­ti­fice à uti­li­ser pour em­bar­quer da­van­tage mon lec­teur dans la pé­riode qui est dé­crite dans le ro­man. Il y a un ef­fort à faire de la part du lec­teur : je ne dis pas que c’est une lec­ture fa­cile. Mais comme au­teur – et comme lec­teur – je trouve ça sti­mu­lant. »

Avec tout le ta­lent qu’on lui connaît, Ca­mille Bou­chard dé­crit par­fai­te­ment la vie ma­ri­time à l’époque, lui qui pour­tant dé­teste l’eau et n’em­bar­que­rait pour rien au monde sur un voi­lier. « Je ne suis pas un ma­rin du tout. Au contraire, j’ai peur de l’eau. Je ne monte pas sur les ba­teaux : c’est une de mes pho­bies. Tout ce que je connais de la ma­rine, je l’ai lu dans des do­cu­ments. Je n’ai ja­mais na­vi­gué sur un voi­lier et ça m’éton­ne­rait fort que tu me vois un jour jouer les cas­se­cou sur un voi­lier, dans les grosses vagues de l’At­lan­tique! »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.