L’opé­ra-folk

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - Mi­chelle Cou­dé-Lord

De grands noms sont as­so­ciés à cet opé­ra-folk. D’abord, il y a ce­lui de Mi­chel Ri­vard que Da­niel Bou­cher et Luce Du­fault vantent au plus haut point.

« Il a fait un tra­vail ex­tra­or­di­naire. Nous sommes là à cause de lui », avouent-ils, sans au­cune hé­si­ta­tion.

Le prin­ci­pal in­té­res­sé avoue qu’il tra­vaille les pa­roles et mu­siques de cet opé­ra de­puis des mois.

« J’aime rap­pe­ler aux gens que c’est une histoire pro­fon­dé­ment triste. Ce se­ra un opé­ra au des­tin tra­gique », confie Mi­chel Ri­vard.

Et il y a bien sûr Ar­lette Cousture, l’au­teure. Sans elle, tout ce­la n’existe pas.

Elle se­ra dans l’au­di­toire le soir de la pre­mière, émue à en pleu­rer, nous confiait-elle der­niè­re­ment.

ÉMO­TIONS

Mi­chel Ri­vard se­ra là sur scène, en­tou­ré de six mu­si­ciens et di­ri­ge­ra le tout.

« Il y a tant de grandes émo­tions. Moi, tant que le pu­blic n’a pas dit son mot, j’at­tends. On fait tout ce­la pour eux. J’ai hâte d’en­tendre ce qu’ils au­ront à dire. En tout cas, je peux leur dire que les de- voirs sont faits. Je res­pecte tel­le­ment le pu­blic. Un suc­cès de cri­tiques, c’est bien, mais tout ce qui compte pour moi, c’est la ré­ponse des spec­ta­teurs. Ça me touche », in­dique un Mi­chel Ri­vard confiant.

Et lais­sons la conclu­sion à Da­niel Bou­cher, l’Ovi­la Pro­no­vost de la scène

« Les Filles de Ca­leb est une histoire tou­chante, car ça se passe ici, par une fa­mille d’ici, avec des gens qui ne sont pas loin de nous autres. Ça nous fait tous pen­ser à nos grand­spa­rents. Et au fond, on n’a pas chan­gé tant que ça. Ça touche nos tripes, nos ra­cines. C’est pour ce­la que c’est aus­si beau et dé­chi­rant à la fois. »

En­fin, Luce Du­fault, notre Émi­lie Bor­de­leau de la scène, conclut: « Émi­lie, c’est l’histoire d’une femme très pas­sion­née qui a vou­lu suivre son coeur, mais a souf­fert. Elle aime ses en­fants à en mou­rir et les élève avec sa tête. Ça peut res­sem­bler à bien du monde. Une vie rem­plie de doutes, d’amour, de pas­sion, de ques­tion­ne­ments. » Pre­mière au Théâtre St-De­nis le 13 avril. Plu­sieurs sup­plé­men­taires an­non­cées. Et au Grand Théâtre de Qué­bec, du 13 au 17 juillet et du 21 au 23 juillet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.