Toute une collection

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND -

Avec le dé­cès de la grande Eli­za­beth Tay­lor, le ci­né­ma amé­ri­cain a per­du une grande ac­trice, et le mi­lieu de la mode, une de ses icônes. En 1997, le Coun­cil of Fa­shion De­si­gners of Ame­ri­ca (CFDA) lui dé­cer­nait le Li­fe­time of Gla­mour Award. Eli­za­beth Tay­lor a eu un style sem­blable tout au long de sa vie, elle qui était re­con­nue pour ses dé­col­le­tés (pro­fonds), ses che­veux noir jais vo­lu­mi­neux, son vi­sage en amande, ses yeux d’un vio­let pur et par son amour pour les bi­joux, dont cer­taines des plus belles pièces au monde. Ri­chard Bur­ton, l’homme qui a été deux fois son époux, di­sait que le seul mot ita­lien que connais­sait Tay­lor était « Bul­ga­ri ». L’im­pres­sion­nante collection de bi­joux de celle-ci était éva­luée à 150 000 000 dol­lars et com­prend cer­taines des créa­tions de joaille­rie les plus cé­lèbres. En 2002, le livre Eli­za­beth Tay­lor : My Love Af­fair With Je­wel­ry, le­vait le voile sur ses pièces fa­vo­rites. On y re­trouve no­tam­ment le dia­mant Krupp de 33 ca­rats, la perle La Pe­re­gri­na (la plus grosse perle connue, pe­sant 203.84 grains), le col­lier Taj Ma­hal ser­ti d’un dia­mant jaune en forme de coeur (à l’ori­gine un ca­deau du Shah Ja­han à sa femme pré­fé­rée, Mum­taz Ma­hal), une broche de la Du­chesse de Wind­sor, les éme­raudes de la Grande Du­chesse Vla­di­mir de Rus­sie et le dia­mant Tay­lor-Bur­ton, un dia­mant de 69.42 ca­rats qui a été trans­for­mé en col­lier puisque Tay­lor le trou­vait trop gros pour une bague. Eli­za­beth Tay­lor di­sait ne pas être la pro­prié­taire de ses bi­joux, mais plu­tôt leur gar­dienne. Elle en pro­fi­tait, les ai­mait et leur don­nait le meilleur trai­te­ment pos­sible. Tout un dé­ta­che­ment !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.