Quand le HEA­VY ME­TAL dé­fie le temps

Voi­là presque 20 ans que Korn nous ba­lance au vi­sage son hea­vy me­tal tein­té de rap et même si ses membres disent vou­loir prendre les an­nées une à la fois, la fin de la tu­mul­tueuse aven­ture n’est pas pour de­main puisque le groupe plan­che­ra bien­tôt sur un 1

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Cé­dric Bé­lan­ger

C’est une évi­dence qui trans­pire dans l’acous­tique du té­lé­phone, le bas­siste Ré­gi­nald « Fiel­dy » Ar­vi­zu n’est pas le plus ba­vard du qua­tuor ca­li­for­nien, com­plé­té par le chan­teur Jo­na­than Da­vid, le gui­ta­riste James « Mun­ky » Shaf­fer et le bat­teur Ray Luzier, qui prend ac­tuel­le­ment part à la cin­quième édi­tion de la tour­née Mu­sic As a Wea­pon, qui s’ar­rête au Co­li­sée Pep­si ce soir.

Ses ré­ponses sont courtes et « Fiel­dy » ne semble pas être le genre à en­trer dans le dé­tail.

Ain­si, de ce pro­jet de nou­vel al­bum, il di­ra bien peu, si ce n’est que Korn sou­haite tra­vailler avec le pro­duc­teur Bren­dan O’Brian, qui avait si­gné la réa­li­sa­tion de

Is­sues, pa­ru en 1999. Ce se­rait la deuxième fois consé­cu­tive que la for­ma­tion s’as­so­cie avec un an­cien pro­duc­teur, après avoir re­quis les ser­vices de Ross Ro­bin­son (qui avait réa­li­sé leurs deux pre­miers al­bums en car­rière) pour

Korn III : Re­mem­ber Who You Are.

Mais c’est tout ce qu’on peut ti­rer de « Fiel­dy », qui ne s’est per­mis que de spé­cu­ler sur une date pos­sible de sor­tie à la fin de l’an­née.

« Nous al­lons ter­mi­ner cette tour­née puis nous al­lons prendre un mois de va­cances. Ce se­ra en­suite l’Eu­rope pour cinq se­maines, un autre mois de va­cances et le re­tour en stu­dio. Donc, l’al­bum pour­rait être prêt à la fin 2011 ou au dé­but de 2012. »

UNE CHANCE SUR UN MIL­LION

Pion­nier du nu me­tal, un genre qui mé­lange le hea­vy me­tal avec le hip-hop et le grunge, Korn a com­men­cé à sus­ci­ter la cu­rio­si­té en 1994, avec un pre­mier al­bum épo­nyme du­quel éma­nait une rage qui a re­joint des mil­liers d’ado­les­cents nord-amé­ri­cains.

Le groupe a en­chaî­né avec Life Is Pea­chy, en 1996, avant d’ob­te­nir son billet pour la cé­lé­bri­té avec Fol­low the Leader, en 1998, un disque qui com­pre­nait les suc­cès Got

the Life et Freak On a Leash et qui s’est ven­du comme des pe­tits pains chauds en plus de leur va­loir des nu­mé­ros un au pal- ma­rès. Ce suc­cès, les gars de Korn le sou­hai­taient dès le dé­part, avoue « Fiel­dy ».

« À nos dé­buts, nous avions des at­tentes. Main­te­nant que nous avons eu tout ce suc­cès, nous réa­li­sons que les chances que ça se pro­duise étaient de l’ordre d’une sur un mil­lion. Mais nous étions jeunes à cette époque et on pen­sait comme ça. »

DEUX SHOWS PAR SOIR

Pour la pre­mière fois de­puis que la for­ma­tion Dis­tur­bed l’a créée en 2001, la tour­née Mu­sic As a Wea­pon compte sur deux têtes d’af­fiche en Korn et Dis­tur­bed, ces der­niers y par­ti­ci­pant d’em­blée.

Pour « Fiel­dy », cette tour­née n’est pas une ba­lade dans le parc puisque le tout nou­veau groupe Still­well, dont il fait par­tie, prend part à la se­conde por­tion de la tour­née.

« Ha­bi­tuel­le­ment, c’est en­nuyeux, mais, cette fois-ci, c’est plai­sant. Je joue de la gui­tare avec Still­well au dé­but de la soi­rée et, plus tard, je joue de la basse avec Korn. Je me tape donc deux spec­tacles dans la même soi­rée. » Korn, en spec­tacle au Co­li­sée Pep­si ce soir, dans le cadre de la tour­née Mu­sic

As a Wea­pon.

PHO­TO COURTOISIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.