LAPEUREST AU­REN­DEZ-VOUS

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hon­te­bey­rie

Dans le genre « film de peur sans gore », In­si­dieux fait sur­sau­ter à foi­son et sa­tis­fait am­ple­ment les ama­teurs de fris­sons pa­ra­nor­maux.

Quand Josh (Pa­trick Wil­son) et Re­nai (Rose Byrne) ar­rivent avec leurs trois en­fants dans leur nou­velle mai­son, ils sont ra­vis. La de­meure a un charme vieillot in­dé­niable, l’em­mé­na­ge­ment dé­bute bien. Mais des livres tombent de leurs éta­gères, des bruits bi­zarres se font en­tendre et la pauvre Re­nai a peur d’avoir des hal­lu­ci­na­tions.

La si­tua­tion se dé­té­riore ra­pi­de­ment quand Dal­ton (Ty Simp­kins), leur fils, tombe dans une es­pèce de co­ma suite à un in­ci­dent lors du­quel un être (fan­tôme ?) a fait une ap­pa­ri­tion dans sa chambre. Pa­ral­lè­le­ment, la mère de Josh (in­car­née par une Bar­ba­ra Her­shey de plus en plus in­quié­tante de­puis sa chi­rur­gie es­thé­tique et Le cy

gne noir) semble pos­sé­der des in­for­ma­tions sur la si­tua­tion.

N’en pou­vant plus, la fa­mille dé­mé­nage et les en­nuis conti­nuent néan- moins. Cette fois-ci, elle dé­cide de faire ap­pel à des chas­seurs de fan­tômes, per­sua­dée que leur nou­velle mai­son est aus­si han­tée que la pré­cé­dente. Mais ils se trompent. C’est leur fils qui est pos­sé­dé, l’âme du jeune gar­çon de­vant être se­cou­rue.

TEN­SION PAL­PABLE

James Wan ex­celle à créer une ten­sion pal­pable. Le réa­li­sa­teur uti­lise toutes les fi­celles à sa dis­po­si­tion : mu­sique brusque et par­fai­te­ment syn­chro­ni­sée à ce qui se dé­roule à l’écran, cou­leurs sombres, gros plans, grand angle, etc.

Mais In­si­dieux n’est pas un film de re­cette, bien au contraire. James Wan a l’heu­reuse idée de pa­rier sur l’in­tel­li­gence du spec­ta­teur re­pu de trop de scé­na­rios fa­ciles. Il in­clut (et je n’en dis pas plus pour ne pas gâ­cher votre plai­sir) une in­trigue digne de ce nom qui fait vi­brer notre fibre pa­ra­nor­male.

Dans le dos­sier de presse du long mé­trage, il di­sait avoir vou­lu faire, avec In­si­dieux, un Pol­ter­geist - La ven­geance des fan­tômes pour la nou­velle gé­né­ra­tion de ci­né­philes. Mis­sion ac­com­plie, haut la main.

PHO­TO COURTOISIE

PHO­TOS COURTOISIE

Pa­trick Wil­son et Rose Byrne jouent des pa­rents en proie avec le sur­na­tu­rel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.