PHARE DE LA PEIN­TURE MO­DERNE

Le Journal de Quebec - Weekend - - NOUVELLES -

PA­RIS | (AFP) Après Mo­net, c’est au tour de Ma­net d’être cé­lé­bré à Pa­ris. Le mu­sée d’Or­say re­trace le par­cours de ce peintre au­da­cieux qui s’est in­gé­nié à in­tro­duire le monde mo­derne dans la pein­ture en se nour­ris­sant de la tra­di­tion des grands maîtres, sus­ci­tant les po­lé­miques.

Édouard Ma­net (1832-1883) « est un phare de la pein­ture mo­derne, un grand peintre d’histoire qui a le sens du tra­gique et de la dé­ri­sion », dé­clare Guy Co­ge­val, pré­sident du mu­sée d’Or­say.

Jus­qu’au 3 juillet, le mu­sée pré­sente près de 140 oeuvres de Ma­net, dont 84 pein­tures, ain­si que des pas­tels, des aqua­relles, des des­sins aux­quels s’ajoutent une tren­taine d’oeuvres d’ar­tistes de son époque.

Ce­la fai­sait 28 ans que Ma­net n’avait pas eu de grande ex­po­si­tion à Pa­ris, sa ville na­tale.

Mon­ter une ex­po­si­tion au­tour de lui n’est pas chose fa­cile même pour le mu­sée d’Or­say, qui pos­sède plu­sieurs de ses chefs-d’oeuvre. L’État fran­çais n’a- vait rien ache­té à Ma­net de son vi­vant et ses ta­bleaux ont été dis­per­sés très vite à l’étran­ger. Cer­tains ne voyagent qua­si­ment plus.

Mort à 51 ans, Ma­net n’a peint que pen­dant 20 ans. « Il a lais­sé 400 ta­bleaux, alors que Claude Mo­net en a réa­li­sé 3 000 », re­lève Sté­phane Gué­gan, com­mis­saire de l’ex­po­si­tion.

Fils d’un haut fonc­tion­naire du mi­nis­tère de la Jus­tice, Ma­net n’était pas pré­des­ti­né à une car­rière de peintre. Mais après avoir échoué au concours de l’École na­vale, il se forme dans l’ate­lier du peintre Tho­mas Cou­ture, l’un des peintres of­fi­ciels de la Se­conde Ré­pu­blique.

En 1861, Ma­net montre au Sa­lon le Por­trait de M. et Mme M., un ta­bleau émou­vant de ses pa­rents et no­tam­ment de son père af­fai­bli par la ma­la­die. L’ac­cueil est frais.

Tout au long de sa car­rière, l’am­bi­tieux Ma­net n’au­ra de cesse de re­ve­nir au Sa­lon en dé­pit des cri­tiques, dans une soif de re­con­nais­sance qu’il fi­ni­ra par ob­te­nir à la fin de sa vie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.