Pour l’amour des ani­maux

Le Journal de Quebec - Weekend - - NOUVELLES -

On dit sou­vent qu’éle­ver des en­fants, c’est leur ap­prendre à se sé­pa­rer de nous. Ça s’ap­plique aus­si à ceux qui recueillent des ani­maux or­phe­lins puis les pré­parent à re­tour­ner vivre dans la na­ture, comme on le voit dans le fa­bu­leux film Imax en 3D Nés pour être libres. Comme c’est tou­chant de voir ces deux femmes, l’une à Bor­néo qui ac­cueille des bé­bés orangs-ou­tans, l’autre au Ke­nya qui élève des élé­phan­teaux dont la mère a été tuée par des bra­con­niers, et qui toutes deux élèvent ces ani­maux comme si c’étaient leurs propres en­fants, avec des câ­lins et beau­coup de bi­be­rons. Quand je suis al­lée au Centre des Sciences de Montréal voir le film, la salle était rem­plie d’en­fants qui pous­saient des cris de joie en ten­tant de tou­cher les ado­rables ani­maux en 3D, ou qui hur­laient de rire en voyant les ré­ac­tions presque hu­maines de ces bé­bés cra­quants. Et j’avoue que mon coeur de mère s’est un peu bri­sé quand on a vu les deux mères adop­tives re­lâ­cher leurs or­phe­lins, singes ou élé­phants par­ve­nus à ma­tu­ri­té, dans la na­ture où ils al­laient cou­rir mille et un dan­gers.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.