VA­CANCES EN ES­PAGNE POUR MIEUX RE­VE­NIR

Le Journal de Quebec - Weekend - - NOUVELLES - PIERRE O. NA­DEAU

En­core quelques tours de piste, puis An­dré Sau­vé s’éclip­se­ra sous le so­leil « thé­ra­peu­tique » de l’Es­pagne, pour re­ve­nir en force avec son deuxième spec­tacle.

Ça fait presque trois ans que le co­lo­ré per­son­nage à l’hu­mour ébou­rif­fé sillonne le Qué­bec avec son tout pre­mier spec­tacle en so­lo. En­core quelques sup­plé­men­taires ici et là, et puis, comme il dit : « Je vais m’en­le­ver du tra­fic. »

Avant de re­prendre l’écri­ture à l’au­tomne, il en­tend se la cou­ler douce au cours de l’été. « Je vais me re­trou­ver dans le bois, dans la cam­pagne. Je ne suis pas un gars de gang, je suis plu­tôt du type so­li­taire. Contrai­re­ment à mon per­son­nage, je ne sens pas le be­soin de par­ler. J’aime bien m’iso­ler dans le bois. »

Et comme il s’est lan­cé dans l’ap­pren­tis­sage de la langue es­pa­gnole, il en­tend aus­si mettre la théo­rie en pra­tique en pro­fi­tant de quelques se­maines de va­cances sous un ciel es­pa­gnol.

« J’ai be­soin de vivre la tran­si­tion (entre le pre­mier et le se­cond spec­tacle), de vivre mon deuil. Pour moi, par­tir, c’est thé­ra­peu­tique », ajoute en sou­riant ce­lui qui a dé­jà avoué avoir sui­vi une tren­taine de thé­ra­pies pour ten­ter de ré­gler ses pro­blè- mes re­liés à son an­xié­té chronique.

Sa pre­mière tour­née se ter­mi­ne­ra en juillet, avec un bi­lan ex­tra­or­di­naire qui dé­passe le prin­ci­pal in­té­res­sé : 350 re­pré­sen­ta­tions et en­vi­ron 250 000 spec­ta­teurs. « Je n’avais ja­mais pré­vu ça. Avant d’en­tre­prendre la tour­née, j’étais dé­jà pa­ni­qué; ima­gi­nez, si une boule de cris­tal m’avait an­non­cé pa­reil score, j’au­rais capoté. Je crois que c’est mon in­cons­cience qui m’a sau­vé », lance en riant l’at­ta­chant hu­mo­riste de 45 ans, at­teint d’une an­xié­té chronique avouée.

ÉVI­TER L’ÉPUI­SE­MENT

Pa­reil che­mi­ne­ment aus­si es­souf­flant au­rait pu l’en­traî­ner dans un épui­se­ment pro­fes­sion­nel que plu­sieurs de ses sem­blables, dont Mar­tin Matte, ont su­bi.

« Heu­reu­se­ment, la lu­mière a ‘fla­shé’ as­sez vite au dé­but de la tour­née. J’of­frais cinq et même six re­pré­sen­ta­tions par se­maine, en plus de mes chro­niques à

3 600 se­condes d’ex­tase, les en­tre­vues et tout le reste. Un si­gnal d’alarme m’a sau­vé du cercle vi­cieux. J’ai dé­ci­dé de me li­mi­ter à un maxi­mum de quatre shows par se­maine. »

An­dré Sau­vé prend soin d’ajou­ter : « Et puis, il faut dire que je mène une vie plu­tôt saine; je ne brosse pas après mes spec­tacles, je fais de l’exer­cice, bref, j’es­saie de me gar­der en forme. »

Il prend tou­jours aus­si plai­sir à pré­sen- ter son spec­tacle, qu’il peau­fine de jour en jour « sans m’en rendre compte ». Il pré­cise : « Mes pa­rents, mes frères et soeurs sont re­ve­nus voir le spec­tacle et m’ont dit qu’ils avaient re­mar­qué plu­sieurs chan­ge­ments. Y a juste moi qui ne les ai pas vus », ba­dine en­core ce­lui qui se dit « ben trop an­gois­sé » pour pen­ser in­té­grer une part d’im­pro­vi­sa­tion à son show.

« Tout ce que je dis a été écrit. C’était pa­reil à l’émis­sion de Marc La­brèche. » In­ci­dem­ment, il dit quit­ter l’émis­sion avec nos­tal­gie « après y avoir pas­sé trois belles an­nées. Ils m’ont don­né carte blanche, ce qui est plu­tôt rare dans le mé­tier. Mais là, il était temps de pas­ser à autre chose. »

Non, il n’a pas de nou­veau pro­jet de té­lé. Après avoir re­pris son souffle cet été, il en­tend se consa­crer ex­clu­si­ve­ment à son deuxième spec­tacle so­lo, dont il si­gne­ra de nou­veau tous les textes.

An­dré Sau­vé rêve de ci­né­ma : écrire son propre scé­na­rio, mais aus­si jouer au ci­né­ma, en se di­sant ou­vert à toutes sortes de rôles. « J’ai eu des offres pen­dant que j’étais en tour­née, mais mon ho­raire ne me le per­met­tait pas. C’est par­tie re­mise. »

An­dré Sau­vé se pro­dui­ra le 23 avril au Do­maine For­get, dans Char­le­voix; les 27 et 28 avril, à l’Étoile Banque Nationale, à La­val; et les 18, 19 et 20 mai, à la salle Al­bert-Rous­seau, à Sainte-Foy.

PHO­TO LES ARCHIVES | AGENCE QMI

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.