Le ré­tro­chic de Fu­ji

Le Journal de Quebec - Weekend - - TECHNO POUR TOUS - Pas­cal For­get pfor­get@journalmtl.com

Vous vous sou­ve­nez des ca­mé­ras d’an­tan, sans af­fi­chage élec­tro­nique, où il fal­lait at­tendre que le film soit dé­ve­lop­pé pour voir le ré­sul­tat ?

Les meilleurs pho­to­graphes étaient ceux qui, avec l’ex­pé­rience, sa­vaient quels ré­glages al­laient don­ner les meilleurs ré­sul­tats. Une pho­to par­fai­te­ment réus­sie pro­cu­rait une sa­tis­fac­tion par­ti­cu­lière. Avec les ca­mé­ras nu­mé­riques d’au­jourd’hui, qui font tout pour nous, ce plai­sir est en grande par­tie dis­pa­ru : pour prendre une bonne pho­to, il suf­fit d’ap­puyer sur le bou­ton.

Pour les vrais ama­teurs qui ai­me­raient re­prendre le contrôle de leurs pho­tos et les nos­tal­giques de la belle époque de la pho­to ar­gen­tique, Fu­ji lance la Fi­ne­pix X100. C’est une ca­mé­ra nu­mé­rique au look ré­tro, qui est pour­tant do­tée de la der­nière tech­no­lo­gie nu­mé­rique.

CONTRÔLES MA­NUELS

Comme tous les ap­pa­reils mo­dernes, on peut donc prendre des pho­tos en mode en­tiè­re­ment au­to­ma­ti­sé. Mais l’ap­pa­reil donne vrai­ment en­vie de se fa­mi­lia­ri­ser avec les ré­glages ma­nuels : c’est un vrai plai­sir de tour­ner le bou­ton pour le temps d’ex­po­si­tion et la bague pour ajus­ter l’ou­ver­ture, c’est très sen­suel. On peut prendre des pho­tos en re­gar­dant l’écran de 2,8 pouces, mais on a en­vie de se col­ler l’oeil au vi­seur hy­bride op­tique et nu­mé­rique, pour se concen­trer et prendre le temps d’ob­te­nir une pho­to ex­cep­tion­nelle.

PAS DE ZOOM ?

Une des par­ti­cu­la­ri­tés du X100 est qu’il est do­té d’un ob­jec­tif fixe, sans zoom, d’un champ de vi­sion qui à l’équi­valent ar­gen­tique de 35 mm, un peu plus large que le champ de vi­sion hu­main. Pour zoo­mer ? On s’ap­proche tout sim­ple­ment du su­jet, comme le font les pro­fes­sion­nels. Les pho­tos sont ain­si plus in­times, plus hu­maines. L’ob­jec­tif a une ou­ver­ture beau­coup plus grande que les ap­pa­reils com­pact, F2.0. On peut donc prendre de belles pho­tos avec moins de lu­mière, mais aus­si ex­pé­ri­men­ter avec la pro­fon­deur de champ pour ob­te­nir des pho­tos avec un ef­fet ar­tis­tique où le su­jet est net, mais l’ar­rière-plan flou.

Les pho­tos se prennent si­len­cieu­se­ment et sans dé­lai en ap­puyant sur le bou­ton. Le cap­teur de 12,3 Me­ga­pixels est aus­si gros que bien des ap­pa­reils re­flex bien plus gros. On peut aus­si l’uti­li­ser pour prendre d’ex­cel­lentes vi­déos en haute dé­fi­ni­tion.

Autre avan­tage : le X100 (www.fi­ne­pixx100.com) est une ca­mé­ra com­pacte et dis­crète, com­pa­ra­ti­ve­ment aux gros re­flex nu­mé­riques qui peuvent être in­ti­mi­dants. Mais avec son prix de 1 200 $, il est cer­tain qu’elle ne se­ra pas ac­ces­sible pour tout le monde. Mais pour ceux qui veulent s’ini­tier sé­rieu­se­ment à la pho­to, c’est un ap­pa­reil à consi­dé­rer. Je crois d’ailleurs que beau­coup de pros vont s’en pro­cu­rer une, comme ap­pa­reil pour voya­ger lé­ger...

Pour ceux qui s’en­nuient plu­tôt des bons vieux ap­pa­reils style Po­la­roid, Fu­ji fa­brique la Ins­tax 7s à 90 $, qui fait des pho­tos à dé­ve­lop­pe­ment ins­tan­ta­né de for­mat carte de cré­dit. Mais là, il faut pen­ser à ache­ter des films... Comme dans le bon vieux temps !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.