Les parcs na­tio­naux amé­ri­cains

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME -

C’est un peu dis­trai­te­ment que le pré­sident Abra­ham Lin­coln, alors pré­oc­cu­pé par la guerre ci­vile, si­gna le pro­jet de loi de John Con­ness, qui per­met­tait de pro­té­ger les ma­gni­fiques sé­quoias de la val­lée de Yo­se­mite. Quelques an­nées plus tard, des dé­crets éta­blirent les « parcs na­tio­naux » de Yel­lows­tone et Yo­se­mites. Presque tous les pays du monde ont, de­puis, imi­té l’exemple des États-Unis et créé des ré­serves fau­niques ou des « parcs na­tio­naux » pour pro­té­ger cer­tains lieux na­tu­rels.

Il faut lire le bel éditorial de Ken­neth Bro­wer, dans ce hors-sé­rie de Na­tio­nal Geo­gra­phic, qui re­trace l’histoire du ré­seau de parcs na­tio­naux amé­ri­cains. Il n’y a rien de nou­veau sous le so­leil, nous rap­pelle-t-il: « Sur les atolls du co­rail du Pa­ci­fique tro­pi­cal, c’est une vieille tra­di­tion pour les in­su­laires de ré­ser­ver un îlot pour la ni­di­fi­ca­tion des tor­tues ou une sec­tion de co­rail pour que les pois­sons y pondent leurs oeufs. Dans la Grèce an­tique, les fo­rêts sa­crées étaient in­tou­chables pour les haches. En Eu­rope, en Asie et en Afrique du Nord, les di­vers pha­raons, em­pe­reurs, rois, ra­jahs, ducs et chei­khs avaient leurs do­maines de chasse ex­clu­sifs. »

Il y a 58 parcs na­tio­naux, aux États-Unis, et ce nu­mé­ro spécial de Na­tio­nal Geo­gra

phic nous les pré­sente tous. At­ten­tion: ce­la ne com­prend les parcs gé­rés par les États eux-mêmes, que l’on ap­pelle les « state parks ». De ceux-ci, il y en a quelques cen­taines.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.