En quelques mots...

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE -

(SD) Le nou­vel al­bum de France D’Amour contient 12 chan­sons. La chan­teuse a bien vou­lu dire quelques mots sur cha­cune d’elles.

√ SOR­RY I’M HAP­PY : « Ça ne va pas très bien dans le monde... À cer­tains mo­ments, on est presque gê­né de dire qu’on est heu­reux et que ça va bien. C’est ce dont parle cette chan­son. » √ I WANT MORE (ver­sions fran­çaise et an­glaise) : « La toute pre­mière chan­son que j’ai com­po­sée pour ce disque. Elle traite du constat vou­lant que nous soyons ra­re­ment sa­tis­faits de ce que nous avons. » √ OPEN THE DOOR (et PLEASE OPEN THE DOOR) : « Un ami qui parle à un ami et qui lui dis : t’as plus de fun? Voyons donc. » √ DRES­SED TO KILL : « C’est ma chan­son James Bond. J’avais en tête un vieux film, une histoire en noir et blanc, un sus­pense. » √ BUT YOU DID : « Une histoire d’amour. L’histoire d’une fille qui dit s’être fait avoir, mais avoue avoir fait des er­reurs, elle aus­si, de son cô­té. » √ LET THE LOVE BE­GIN : « Le titre veut tout dire.

Une histoire d’amour. » √ NIGHT AND DAY : « Cole Por­ter est mon com­po­si­teur pré­fé­ré de cette pé­diode des an­nées 20 et 30. » √ HOT TI­CKET : « Une chan­son qui parle d’une per­sonne qu’on ai­me­rait, avec qui on ai­me­rait être en amour; qui nous semble in­ac­ces­sible. Le fait de sa­voir qu’elle est in­aces­sible par contre nous donne le « kick », la confiance d’es­sayer quand même. » √ WHAT THE LOVE NEEDS IS LOVE : « C’est la chan­son du pu­blic, celle qu’il pré­fère en spec­tacle. Elle est de Burt Ba­cha­rach et ce der­nier écrit des chan­sons fleur bleue,ro­man­tiques. Il y a un cô­té « chee­zy » dans cette chan­son. Oui, j’avoue, j’aime Burt Ba­cha­rach. » √ FOR YOU AND ME : « Ma chan­son pré­fé­rée de l’al­bum, une toute pe­tite pièce de 1 min 50 s. Le monde n’est pas fa­cile, mais j’ai en­vie que ce soit le « fun », mon­trer un autre cô­té, que ça peut être un ter­rain de jeu. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.