L’AF­FAIRE FA­RE­WELL (4)

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Mos­cou, 1981. Con­vain­cu que le ré­gime so­vié­tique va à la dé­rive, Ser­guei Gri­go­riev, co­lo­nel du KGB, dé­cide de tra­hir son pays pour y pro­vo­quer une nou­velle ré­vo­lu­tion. Il four­nit donc des ren­sei­gne­ments sen­sibles aux ser­vices se­crets fran­çais, par l'in­ter­mé­diaire de Pierre Fro­ment, in­gé­nieur pa­ri­sien en poste dans la ca­pi­tale russe. Pierre se laisse prendre au jeu, ca­chant à sa femme et ses en­fants ses ren­contres avec Gri­go­riev, dont le nom de code est Fa­re­well. Grâce aux tuyaux de Fa­re­well, tous les agents du KGB à l'étran­ger sont dé­mas­qués et ex­pul­sés. Ne crai­gnant plus d'être es­pion­né, le pré­sident des États-Unis Ro­nald Rea­gan tente le coup de bluff du pro­jet Star Wars, pour mettre l'URSS à ge­noux.

CE QU’ON EN PENSE

Ce thril­ler d'es­pion­nage à l'an­cienne, qui nous re­porte dans l'am­biance plom­bée de la Guerre froide, s'ins­pire li­bre­ment de l'histoire de Vla­di­mir Ve­trov. De fait, les cô­tés moins re­lui­sants de ce der­nier (son al­coo­lisme, sa pa­ra­noïa, etc.) sont tus dans le scé­na­rio, par ailleurs touf­fu et bien construit. Le ré­cit fluide n'échappe pas tou­jours aux pièges du mé­lo. Mais il ma­rie ha­bi­le­ment les conflits in­times et fa­mi­liaux des per­son­nages avec les trac­ta­tions po­li­tiques au plus haut ni­veau entre le so­cia­liste François Mit­ter­rand (Phi­lippe Ma­gnan) et son mé­fiant vis-à-vis Ro­nald Rea­gan (Fred Ward). Re­cons­ti­tué en Fin­lande et en Ukraine, avec l'in­ser­tion nu­mé­rique de bâ­ti­ments cé­lèbres, le Mos­cou d'avant la chute du Mur est criant de vé­ri­té à l'écran.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.