L'UNI­VERS POÉ­TIQUE ET EN­GA­GÉ DE RI­CHARD DES­JAR­DINS

À croire que le temps file vite sous les pieds de Ri­chard Des­jar­dins. Tel­le­ment qu’il a à peine vu les sept an­nées écou­lées de­puis la sor­tie de Ka­na­su­ta, mais le voi­là qui re­vient avec son hui­tième al­bum, L’exis­toire, un mot in­ven­té à la me­sure de son tal

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE - De­nise Martel DE­NISE.MARTEL@JOUR­NAL­DE­QUE­BEC.COM

« Il faut dire que j’ai fait beau­coup de choses en­tre­temps. J’ai tra­vaillé sur­tout avec Ro­bert Mon­de­rie sur la pro­duc­tion et le mon­tage du do­cu­men­taire Le peuple in­vi­sible, sor­ti en 2007, puis tout de suite après, on s’est em­bar­qués sur la pro­duc­tion de Trou Sto­ry, un autre do­cu­men­taire sur l’ex­ploi­ta­tion de nos res­sources na­tu­relles... et des mi­neurs, qui sor­ti­ra cet au­tomne.

Puis, il y a eu aus­si Des­jar­dins sym­pho­nique que j’avais fait avec Gilles Bel­le­mare et l’Or­chestre sym­pho­nique de Trois-Ri­vières pour Coup de coeur fran­co­phone en 2003. De­puis, on l’a re­pris de nom­breuses fois, dont quatre avec l’Or­chestre sym­pho­nique de Qué­bec — c’est là où on en a fait le plus — et on re­prend la tour­née pour cinq concerts dans les en­vi­rons de Montréal, à la fin avril et en mai », ex­plique Ri­chard Des­jar­dins, en en­tre­vue té­lé­pho­nique.

DANS LE FRI­GO

Les chan­sons de L’exis­toire, il avoue les avoir écrites ici et là, de temps en temps. « Quand j’ai sen­ti que j’avais as­sez de ma­té­riel, j’en ai par­lé à mon gui­ta­riste Claude Fra­dette qui avait aus­si fait Ka­na­su­ta. J’avais plu­sieurs textes, mais aus­si beau­coup de mu­siques que je gar­dais dans mon fri­go — des pré­ludes et sur­tout des noc­turnes — dans l’idée de, peu­têtre un jour, faire un al­bum juste au pia­no.

Quand Claude les a en­ten­dues, il en a choi­si pour l’al­bum. Il trou­vait in­té­res­sant de pou­voir mê­ler des chan­sons et des pièces mu­si­cales. Il avait en­vie de mon­trer aus­si Des­jar­dins le mu­si­cien », dit l’Abi­ti­bien, ajou­tant avoir même res­sor­ti la mu­sique qu’il avait com­po­sée pour la trame so­nore d’un film La nuit avec Hor­tense, sor­ti il y a long­temps (1988).

« Ça n’a pas mar­ché. Le film a te­nu une fin de se­maine. J’avais beau­coup tra­vaillé pour écrire ça. Quand Claude l’a écou­tée, il a dit : on re­prend ça. On a re­fait le qua­tuor à cordes et tout... C’est la der­nière chan­son de l’al­bum. Claude est plus que le réa­li­sa­teur du disque, il a été dé­ter­mi­nant dans le choix des pièces », ajoute l’au­teur-com­po­si­teur et in­ter­prète.

« J’ai es­sayé d’écrire plus poé­tique, d’al­ler dans des zones où je ne vais ja­mais comme avec L’exis­toire et At­lan­tique nord. J’avais le gars pour, je connais l’éten­due de ses ca­pa­ci­tés. Fra­dette est un mu­si­cien très po­ly­va­lent, il a fait beau­coup de choses et plu­sieurs trames so­nores de films. Avec lui, je suis to­ta­le­ment en confiance. »

DU CI­NÉ­MA POUR AVEUGLES

Quant aux his­toires et aux per­son­nages qu’il met en place dans ses chan­sons, Des­jar­dins ap­prouve quand on fait al­lu­sion à de pe­tits films. « Quand il a en­ten­du Les deux pé­tards, mon an­cien gui­ta­riste m’a dit que je fai­sais du ci­né­ma pour les aveugles, ra­conte Des­jar­dins. C’est du ci­né­ma sans film, sans écran ni popcorn. Chaque per­son­nage est un mon­tage de gens et chaque histoire est la com­bi­nai­son de plu­sieurs his­toires à par­tir de faits ou d’anec­dotes qui me sont ra­con­tés. C’est un peu comme une pein­ture », dit-il.

Sur le nombre, a-t-il un chou­chou? « C’est comme une mère, j’ai pas le droit de le dire. C’est la même chose quand tu fais un show. Des fois, t’as plus le goût, tu le sens mieux, ça dé­pend des soirs », ajoute Des­jar­dins en écla­tant de rire.

En at­ten­dant de le re­trou­ver sur scène avec L’exis­toire, au prin­temps 2012, il re­tourne en France cet été pour quelques spec­tacles seul avec sa gui­tare. « J’en ai fait une quin­zaine ce prin­temps et j’ai trou­vé ça pas mal le fun. Là, j’en fe­rai trois ou quatre en juillet, dont un à Pa­ris, aux Bouffes du nord, et à Al­bi, dans le Sud », ajoute-t-il, avant de fi­ler à une autre en­tre­vue.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.