Le « Yab » est au 7e ciel!

Dany Bé­dar re­fait sur­face en se fai­sant L’avo­cat du Yab, son nou­vel al­bum qui le rend par­ti­cu­liè­re­ment fier et heu­reux, bref, qui le trans­porte au septième ciel.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Pierre O. Na­deau PIERRE.NA­DEAU@JOUR­NAL­DE­QUE­BEC.COM

De­puis quelques se­maines, il passe en­core moins in­aper­çu sur la rue avec sa longue bar­biche à la ZZ Top, qu’il pré­sente comme la marque de com­merce de son nou­veau pro­jet. « Les gens m’ac­costent et me de­mandent : ‘‘mais qu’est-ce qui t’as pris?’’. Je trouve ça amu­sant. Je leur ré­ponds : ‘‘ben quoi, c’est juste quelques poils de plus en-des­sous du nez’’ ». Plus sé­rieu­se­ment, il leur ajoute : « Mais, vous sa­vez, ce n’est pas la barbe qui chante... »

Au-de­là de l’image pro­mo­tion­nelle, Dany Bé­dar in­siste sur la fier­té qui l’anime face à ce nou­vel al­bum, son qua­trième, qui marque une nou­velle étape dans ses 15 ans de car­rière.

« C’est mon meilleur; je sais que ça fait cli­ché de dire ça, mais je le pense vrai­ment. C’est l’al­bum qui me res­semble le plus. Je l’ai vou­lu sans fla-fla, d’une belle so­brié­té. À mon image. Je suis un gars simple, qui mène une vie de quar­tier bien or­di­naire et qui se paie le plus beau des trips sur ma mo­to... »

« C’est sûr qu’il s’agit for­cé­ment de mon al­bum le plus ma­ture. Avec les an­nées, il faut bien prendre de la ma­tu­ri­té si on ne veut pas avoir l’im­pres­sion d’avoir per­du son temps. »

Au cours des deux der­nières an­nées, à l’is­sue de sa der­nière tour­née, Dany Bé­dar s’est in­ves­ti corps et âme dans ce nou­vel al­bum. Compte te­nu de la si­tua­tion pré­caire du disque, il a dé­ci­dé de l’au­to­pro­duire, en lan­çant sa propre éti­quette de disque, DB Disques, qui pour­rait éven­tuel­le­ment ac­cueillir des ar­tistes de la re­lève. « Il y a tel­le­ment de ta­lents chez nous qui mé­ri­te­raient un coup de pouce », ex­plique le chan­teur de 35 ans, qui a amé­na­gé un stu­dio dans sa mai­son de Montréal.

CONCI­LIER SES DEUX RÔLES

En sou­riant, il ra­conte que le fait de de­voir conci­lier son rôle de chan­teur à son nou­veau sta­tut de bu­si­ness­man, comme il dit, n’est pas tou­jours évident. « Il ne faut pas que les deux se confrontent », pré­cise l’ar­tiste.

Il ex­plique que ce fai­sant, en ré­dui­sant les in­ter­mé­diaires, un ar­tiste peut mieux ti­rer son épingle du jeu, sur­tout lorsque vient le temps de pro­duire et de dis­tri­buer un nou­vel al­bum ».

Son nou­vel opus, il l’a vou­lu dé­pouillé d’ar­ti­fices, histoire de mettre da­van­tage en re­lief ses textes mû­ris, comme Je me sou­viens, une chan­son écrite au dé­cès de son idole Pierre Fa­lar­deau, qui ré­clame des jeunes Qué­bé­cois une plus grande conscien­ti­sa­tion col­lec­tive. Ses autres chan­sons au par­fum prin­ta­nier pri­vi­lé­gient sur­tout une douce gui­tare.

Main­te­nant que L’avo­cat du Yab est ren­du en ma­ga­sin, Dany Bé­dar a hâte de sor­tir de son iso­le­ment d’écri­ture pour re­bon­dir sur la scène, « là où je me sens le mieux ». L’ange cor­nu an­nonce dé­jà un dé­cor sobre — com­pres­sions bud­gé­taires obligent — qui pour­rait tou­te­fois être re­le­vé de pro­jec­teurs d’un rouge d’en­fer. C’est à l’au­tomne qu’il se re­lan­ce­ra sur les routes du Qué­bec avec un nou­veau spec­tacle pour le­quel il en­vi­sage pro­po­ser un sur­vol de ses 15 ans de car­rière.

Non, Dany Bé­dar ne re­luque la France d’au­cune fa­çon. « Je n’aime pas voya­ger, si­non pour une es­ca­pade sur deux roues aux États-Unis. »

Comme la vie lui ap­porte toutes sortes de sur­prises, voi­là que lors d’un concert du 75e an­ni­ver­saire de Val d’Or, son pa­te­lin d’ori­gine, il a eu la sur­prise de jam­mer avec sa conci­toyenne d’époque Diane Tell.

L’aven­ture d’un soir n’est pas res­tée sans len­de­main puisque la chan­teuse, qui vit tou­jours en France, a fait ap­pel à Dany Bé­dar pour qu’il réa­lise son pro­chain al­bum de fac­ture 100 % qué­bé­coise, un al­bum at­ten­du pour l’au­tomne.

DANY BEDAR

PHO­TO COURTOISIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.