Vie et sur­vie haut en cou­leur

C’est avec un sen­ti­ment de res­pect mé­lan­gé à une pointe de cha­grin, qu’on peut voir notre monde à tra­vers un nou­veau re­gard dans la nou­velle sé­rie de do­cu­men­taires por­tant sur la si­tua­tion de la der­nière dé­cen­nie, qui se­ra dif­fu­sée par la sec­tion d’his­toi

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Bruce Kirk­land

Des réa­li­sa­tions ma­jeures, comme La pla­nète bleue, les océans et la vie ( The Blue Pla­net, Oceans and Life), ont en­sei­gné et di­ver­ti alors que La pla­nète Terre ( Pla­net Earth), le plus gros et le meilleur do­cu­men­taire d’entre tous reste la sé­rie na­ture par ex­cel­lence, peu­têtre même de tous les temps. Mais voi­là que le ré­seau BBC Earth récidive avec Pla­nète hu­maine ( Hu­man Pla­net), une nou­velle sé­rie trai­tant de la place des gens dans l’équa­tion.

Les pos­si­bi­li­tés de tour­nage en haute dé­fi­ni­tion, jointes à d’autres per­cées tech­no­lo­giques telles qu’un sys­tème gy­ro­sco­pique per­met­tant des prises de vue par­fai­te­ment stables à par­tir d’un hé­li­co­ptère, ont ré­vo­lu­tion­né les images.

La clar­té du dé­tail et la ri­chesse des cou­leurs font en sorte que la réa­li­té ter­restre semble aus­si re­mar­quable que les fan­tai­sies créées par James Ca­me­ron dans Ava­tar.

AUX QUATRE COINS DU MONDE

Les té­lé­spec­ta­teurs doivent se pré­pa­rer à être stu­pé­faits alors qu’ils voya­ge­ront au tra­vers du globe, en pas­sant par la chasse aux oies en Es­pagne, les ras­sem­ble­ments de cha­meaux dans le dé­sert de Go­bi, les fau­con­ne­ries à Du­baï, la ges­tion des abeilles dans la ville de New York, la construc­tion d’un mur de boue pour une mos­quée au Ma­li, les ten­ta­tives d’at­tra­per des mer­gules dans le ciel du Groen­land, l’ex­trac­tion du soufre dans un vol­can à Ja­va ou la cé­lé­bra­tion de la pluie avec un homme Wo­daabe du Ni­ger.

Pla­nète hu­maine connaît dé­jà un énorme suc­cès de­puis sa dif­fu­sion pro­mo­tion­nelle, même s’il s’agit ici de sa ver­sion édi­tée. Le do­cu­men­taire se­ra lan­cé mar­di en DVD et en Blu-ray. Évi­dem­ment, le Blu-ray est de meilleure qua­li­té, mais les DVD font le tra­vail. C’est une bonne nou­velle pour les ci­né­philes ca­na­diens et amé­ri­cains. Cha­cun des for­mats offre trois disques, conte­nant la ver­sion ori­gi­nale de la sé­rie en huit par­ties, et ré­ta­blis­sant les trois heures de tour­nages man­quantes de la dif­fu­sion ac­tuelle. Avec une sé­rie aus­si en­ga­gée et com­pré­hen­sible, avoir ac­cès à da­van­tage est ab­so­lu­ment gé­nial.

TOUR­NAGE PÉ­RILLEUX

Chaque épi­sode de 50 mi­nutes com­prend un bo­nus de 10 mi­nutes qui montre de quelle fa­çon l’épi­sode a été tour­né, par­fois dans des condi­tions dif­fi­ciles, voire me­na­çantes pour la vie de l’équipe de tour­nage. Rien n’est plus spec­ta­cu­laire que le troi­sième épi­sode, en Arc­tique : La vie dans les pro­fon­deurs gla­cées ( Life in the deep freeze). Par­mi le groupe qui re­joi­gnait des chas­seurs de nar­val, une ba­leine à dents sur­nom­mée la licorne des mers, se trou­vaient un ci­néaste écos­sais, un plon­geur et le bio­lo­giste ma­rin Doug Al­lan, un spé­cia­liste des su­jets arc­tiques.

Joint par té­lé­phone à son do­mi­cile de Bris­tol, en An­gle­terre, M. Al­lan sem­blait mi­ni­mi­ser les dan­gers de l’ex­pé­di­tion, lors­qu’il par­lait du dé­fi de tour­ner dans le brouillard, sur une ban­quise de glace mince af­fec­tée par les chan­ge­ments de di­rec­tion du vent. « Pour être hon­nête, je crois que nous avons été un peu mal­chan­ceux sur la ban­quise, sur­tout à cause de la tem­pé­ra­ture », a-t-il té­moi­gné.

HU­MAN PLA­NET

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.