S'Y FROT­TER LA LANGUE

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION -

Charles La­for­tune se fait une image très amu­sante du dé­fi que lui pose le Ga­la Ar­tis, qu’il com­pare à un po­teau. « Un ga­la, c’est comme un po­teau de mé­tal dans une cour d’école en hi­ver. Tu le trouves ap­pé­tis­sant, tu en as en­vie, mais en même temps tu sais qu’il ne faut ab­so­lu­ment pas po­ser ta langue des­sus. » Trop tard. La langue et tout le reste sont dans la mou­li­nette. Mais Charles ne re­grette pas. Pas pour le mo­ment. Il est prêt. En congé de la ra­dio pour une se­maine (CKOI), il se consacre à fi­gno­ler les der­niers dé­tails. Même sa vie de couple tient le coup.

« Il y a trois se­maines, je ta­pais sur les nerfs de ma blonde (So­phie Pré­gent), avoue-t-il. Je n’avais pas en­core ap­pris mes textes et mes mo­no­logues par coeur. Main­te­nant c’est cor­rect. On a hâte au 1er mai.

On est en train de se faire bâ­tir une mai­son. L’autre est dé­jà ven­due, il faut que les tra­vaux avancent. Si on passe à tra­vers de ça, un ga­la et une nou­velle mai­son, on va être heu­reux pour les dix pro­chaines an­nées ! »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.