LE MOT DES AR­TISTES

(CB) Douze chan­teurs et une cho­rale ont ac­cep­té de prê­ter leur voix et leur ta­lent aux chan­sons de Gé­né­ra­tion Passe-par­tout vo­lume 2. Plu­sieurs d’entre eux ont par­ta­gé une pen­sée sur leur im­pli­ca­tion dans le pro­jet.

Le Journal de Quebec - Weekend - - FULL CULTURE -

JU­LIE BÉ­LAN­GER

« Passe-par­tout pour moi, c’est simple, c’est LA sé­rie mar­quante de mon en­fance. C’étaient mes amis, mes com­plices, ils me fai­saient rire et ré­flé­chir. Pe­tite, j’ai même eu le pri­vi­lège de les voir sur scène: le bon­heur. Bon­heur que j’ai vé­cu, bouche bée pen­dant tout le spec­tacle tel­le­ment j’étais im­pres­sion­née de les voir en chair et en os. Et, plu­sieurs an­nées plus tard, l’ef­fet al­lait être presque aus­si fort. Alors que je coa­ni­mais

Star Sys­tème et que j’in­ter­vie­wais les plus grandes stars de la pla­nète, une des per­son­na­li­tés qui m’a le plus mar­quée a été Ma­rie Ey­kel. À ses cô­tés, j’avais de nou­veau six ans et je n’en re­ve­nais pas d’avoir, après toutes ces an­nées, une conver­sa­tion avec Passe-par

tout, la vraie. »

FRANCE D’AMOUR

« Les émis­sions pour en­fant, je les écoute en­core. J’aime voir la vie en cou­leurs, rê­ver, me dire que tout est pos­sible. N’était-ce pas le but de Passe-par­tout? Alors, plus qu’ai­mer, j’ad­mire pro­fon­dé­ment

Passe-par­tout, pour le bien et la confiance ap­por­tés à au­tant de gé­né­ra­tions. »

NAD­JA

« Passe-par­tout, c’est un sou­ve­nir gra­vé dans la mé­moire de mon en­fance et celle de ma pe­tite soeur. Nous ap­pre­nions des le­çons de vie sans s’en rendre compte. Dans mon rang, au Lac-saint-jean, c’était à 18h que ça se pas­sait sur le poste 8. C’était place au monde de l’ima­gi­naire! Ma pe­tite soeur et moi, an­crées de­vant la té­lé, nous étions com­plè­te­ment hyp­no­ti­sées. Mer­ci,

Passe-par­tout, d’avoir fait par­tie de notre vie. »

MAXIME LAN­DRY

« Je ne peux pas vrai­ment dire que je suis de la gé­né­ra­tion Passe

Par­tout. Par contre, lorsque j’ai re­çu la de­mande de par­ti­ci­pa­tion à ce pro­jet, je ve­nais tout juste d’ap­prendre que mon grand frère Ke­ven al­lait avoir un pe­tit bé­bé pré­nom­mé Zack et dont j’al­lais être le fier par­rain. Je me suis dit que ma chan­son

Le som­meil à che­val ber­ce­rait ses nuits pen­dant mon ab­sence. Je se­rai d’au­tant plus com­blé si elle peut ré­con­for­ter d’autres en­fants et pa­rents. »

JÉ­RÔME CHARLEBOIS

« Comme quand j’étais pe­tit, Passe-par­tout conti­nue à m’ap­prendre des choses tout en m’amu­sant, ce qui est le but de ma vie. Je cô­toie ac­tuel­le­ment en tour­née Mi­chel Ro­bi­doux, qui, après m’avoir fait chan­ter ses comp­tines de jeu­nesse com­po­sées avec son com­plice Pierre F. Brault, m’ap­prend en­core au­jourd’hui de nou­veaux riffs de gui­tare. À tra­vers lui, cette émis­sion me pour­suit et je suis fier et ému de par­ti­ci­per à ce disque. »

WILLIAM DESLAURIERS

« Quand j’ai su que le réa­li­sa­teur Alain Le­blanc vou­lait ma col­la­bo­ra­tion sur cet al­bum, j’ai tout de suite été char­mé à l’idée de col­ler mon uni­vers à ce­lui de

Passe-par­tout. La chan­son que j’in­ter­prète est to­ta­le­ment à ma cou­leur. J’ai eu tel­le­ment de plai­sir en stu­dio. J’es­père que les gens adop­te­ront cette ver­sion! »

ÉTIENNE DRA­PEAU

« Quand j’étais pe­tit, l’émis­sion jouait deux fois par jour. On l’écou­tait re­li­gieu­se­ment le ma­tin et lors de la re­dif­fu­sion en dé­but de soi­rée. Il était hors de ques­tion qu’on ne la ré­écoute pas. Je me sou­viens que même quand mes pa­rents vou­laient qu’on fasse autre chose, c’était hors de ques­tion. Lors­qu’on al­lait jouer de­hors au hockey ou dans la neige l’hi­ver, ma mère sor­tait nous dire: “Les gars, ren­trez dans la mai­son, c’est Passe

Par­tout qui com­mence!” Passe-par­tout, Passe-mon­tagne, Pas­seCar­reau, Far­doche, Pru­neau, Can­nelle, ils ont pra­ti­que­ment été comme des amis, des frères ou des soeurs! Les per­son­nages les plus mar­quants de ma jeu­nesse. »

MAR­TIN DES­CHAMPS

« Je suis de la gé­né­ra­tion Passe-par­tout. J’ai dû voir toutes les émis­sions et connu à peu près tout leur ré­per­toire; donc, pas fa­cile de faire un choix, mais la chan­son Be­don be­don

daine, qui est plu­tôt ryth­mée, me rap­pe­lait de beaux sou­ve­nirs. J’en ai donc fait une ver­sion à la Bob­by Mc­fer­rin, c’est-à-dire en uti­li­sant une cloche à vache et uni­que­ment ma voix comme ins­tru­ment. Comme il y a plu­sieurs per­son­nages dans cette chan­son, ma fille Lou s’est char­gée d’in­ter­pré­ter l’agneau. On s’est bien amu­sés. »

BRI­GITTE BOIS­JO­LI

« Je suis sans contre­dit la plus grande fan au monde de Passe-par­tout. Ça a com­plè­te­ment mar­qué ma jeu­nesse. J’écou­tais ça re­li­gieu­se­ment avec ma grande soeur Édith dans notre grosse té­lé­vi­sion en bois et on tour­nait la rou­lette pour chan­ger de poste. On avait toutes les deux notre pe­tit bol de chips au ket­chup et c’était notre ré­com­pense de la jour­née de re­gar­der

Passe-par­tout. J’ai vu les deux gé­né­ra­tions. Ma pré­fé­rée était Pas­seCar­reau, je la trou­vais si jo­lie et elle chan­tait tel­le­ment bien. J’avoue qu’ala­ka­zoo, le zèbre, me fai­sait rire aux éclats. J’ai ac­cep­té tout de suite lorsque l’on m’a pro­po­sé ce ma­gni­fique pro­jet. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.