« MON PÈRE ET LED ZEPPELIN SONT MES HÉ­ROS »

— JA­SON BON­HAM

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Dar­ryl Ster­dan Agence QMI

Si Led Zeppelin se réunit de nou­veau, n’es­pé­rez pas ap­prendre la nou­velle de la bouche de Ja­son Bon­ham.

« Je ne suis pas au cou­rant de quoi que ce soit en ce sens, mais, de toute fa­çon, je suis cer­tain de ne pas être la pre­mière source d’in­for­ma­tion », iro­nise le bat­teur. La der­nière fois qu’il a rem­pla­cé son dé­funt père, John Bon­ham, au sein du groupe ico­nique, c’était en 2007, lors d’un concert don­né à Londres.

« La der­nière fois où j’ai joué avec ces gars, ils m’ont dit: “Do­ré­na­vant, tu se­ras tou­jours le der­nier à ap­prendre quoi que ce soit, parce que tu ne sais pas te la fer­mer.” Je leur ai dit que je ne trou­vais pas ça juste, ce à quoi ils ont ré­pon­du: “Et tu fe­ras quoi? Tu nous di­ras non?“»

Ils l’ont peut-être ef­fec­ti­ve­ment coin­cé. Mais, si l’on y re­garde de plus près, le ro­ckeur de 45 ans n’a peut-être pas be­soin d’at­tendre que Jim­my Page, Ro­bert Plant et John Paul Jones veuillent bien faire dé­col­ler de nou­veau leur Zeppelin. Il peut jouer à sa­tié­té tous les soirs la mu­sique de son groupe fa­vo­ri, dans le cadre de son ac­tuelle tour­née hom­mage, in­ti­tu­lée Led Zeppelin Ex­pe­rience.

SÉ­RIE DE CONCERTS

Cet hom­mage mu­si­cal mul­ti­mé­dia à son pa­ter­nel et aux trois autres lé­gendes du rock vient d’amor­cer plus tôt ce mois-ci une autre sé­rie de concerts, in­cluant les 5, 6, et 7 no­vembre, trois ar­rêts en sol ca­na­dien. En­suite, Bon­ham re­tour­ne­ra en stu­dio avec Black Coun­try Com­mu­nion, son su­per­groupe com­po­sé du chan­teur-bas­siste Glenn Hu­ghes, du maître gui­ta­riste Joe Bonamassa et du cla­vié­riste Derek She­ri­nian. Page pour­rait donc avoir une drôle de sur­prise, la pro­chaine fois qu’il té­lé­pho­ne­ra à Bon­ham fils.

« Ouais, je vais lui dire: “Pou­vez-vous ve­nir jeu­di à la place?” » blague Bon­ham. « Je suis plu­tôt oc­cu­pé ces temps-ci. »

Alors qu’il était en route vers le Ca­na­da, le mu­si­cien tou­jours af­fable a dis­cu­té de la nou­velle ver­sion d’ex­pe­rience, de son cô­té émo­tif et des points com­muns entre son père et El­vis.

— Lorsque vous avez fon­dé Led Zeppelin Ex­pe­rience, l’an­née der­nière, croyiez-vous que ce­la du­re­rait aus­si long­temps?

« Hon­nê­te­ment, non. J’es­pé­rais que les gens ap­pré­cie­raient, qu’ils en vou­draient plus. Mais le fait que nous soyons de nou­veau sur la route et jouant à gui­chets fer­més re­pré­sente un suc­cès tout à fait ines­pé­ré. Nous avons beau­coup de plai­sir. Cette fois, je suis aus­si plus dé­ten­du. Je ne res­sens pas la pres­sion de l’in­con­nu par rap­port à la ré­ac­tion des gens. Cette fois, je peux me conten­ter de jouer et de m’amu­ser. C’est une ex­pé­rience beau­coup plus na­tu­relle. »

— Avez-vous mo­di­fié le spec­tacle pour cette tour­née?

« Quand les pro­duc­teurs nous ont dit que nous re­tour­nions faire des spec­tacles, j’ai dit : “Su­per, peut-on chan­ger com­plè­te­ment le spec­tacle?” Ils ont ré­pon­du : “Non, vous de­vez vous en te­nir au for­mat ori­gi­nal parce que nous avons beau­coup in­ves­ti dans l’as­pect vi­suel.” Je leur ai donc ré­tor­qué : “Très bien, alors est-ce que je peux chan­ger la liste de pièces?” Ils ont dit : “D’ac­cord.” Je vou­lais aus­si m’as­su­rer que si j’avais en­vie de jouer une chan­son, un des gars ne se re­tour­ne­rait pas pour me dire : “Je ne la connais pas, celle-là.” Je leur ai donc de­man­dé d’ap­prendre le ca­ta­logue en­tier. »

— Au dé­part, vous étiez en ter­rain émo­tif. Trou­vez-vous ce­la plus fa­cile à gé­rer main­te­nant?

« Oui et non. Je vois les choses ain­si : le jour où ça de­vien­dra une rou­tine et que nous au­rons l’im­pres­sion d’ap­puyer sur un bou­ton pour faire les choses mé­ca­ni­que­ment et sans émo­tion se­ra le jour où il fau­dra tout ar­rê­ter. Ce spec­tacle doit être au­then­tique. Je ne peux pas faire sem­blant. Je dois mon­ter sur les planches et in­ves­tir mon coeur dans cha­cune des lignes. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.