LE TOUR DES RE­VUES

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME - Louis-phi­lippe Mes­sier Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Voyage et His­toire www.voya­gee­this­toire.com Si Na­po­léon vous in­té­resse…

Ce ma­ga­zine fran­çais n’en est qu’à son troi­sième nu­mé­ro, mais il semble voué à un bel ave­nir puis­qu’il oc­cupe un cré­neau éditorial – ce­lui du « tourisme de mé­moire » – qui a trop sou­vent été sno­bé. « Une en­quête com­man­dée par le mi­nis­tère de la Dé­fense et des An­ciens com­bat­tants a mon­tré l’im­por­tance éco­no­mique du tourisme de mé­moire, en pre­mier lieu pour les ré­gions qui ont connu les épreuves de la Pre­mière ou de la Se­conde Guerre mon­diale, écrit Théo­phile Mon­nier, le di­rec­teur de la re­vue. En 2010, plus de six mil­lions de per­sonnes se sont ren­dues, en France, sur des sites de mé­moire. (…) Dix-sept sites, dont, par exemple, Ver­dun, Oma­ha Beach, le Mé­mo­rial de Caen ou le Mu­sée de l’ar­mée à Pa­ris, to­ta­lisent plus de quatre mil­lions de vi­sites. » Dans ce nu­mé­ro, Voyage et His­toire vous convie à vi­si­ter la plaine cé­lèbre de Wa­ter­loo, un peu au sud de Bruxelles, là où Na­po­léon Bo­na­parte a su­bi la dé­faite qui a anéan­ti son em­pire.

Na­tio­nal Geo­gra­phic ngm.com Les in­di­gènes blonds éle­veurs de rennes

Le ma­ga­zine Na­tio­nal Geo­gra­phic consacre un ar­ticle au peuple Sa­mi ou Saa­mi. Vous n’en avez ja­mais en­ten­du par­ler ? C’est nor­mal. Il s’agit du nom qui tend à s’im­po­ser pour par­ler des La­pons. Le mot « la­pon » si­gni­fiait à l’ori­gine « lo­que­teux » ou « por­teur de gue­nilles ». Voi­là pour­quoi les Sa­mis n’ont ja­mais ai­mé qu’on les ap­pelle La­pons. Les Sa­mis vivent tra­di­tion­nel­le­ment de la pêche et de l’éle­vage des rennes. C’est au nord de la Suède, de la Fin­lande, de la Nor­vège et en Si­bé­rie que vivent les Sa­mis. Beau­coup de voya­geurs vont pas­ser quelques jours ou se­maines en La­po­nie pour par­ta­ger la vie de ces « ber­gers du Grand Nord ».

Comme la cou­ver­ture l’in­dique, le re­por­tage prin­ci­pal de ce nu­mé­ro parle du tré­sor du Staf­ford­shire, dé­cou­vert il y a deux ans par un homme mu­ni d’un dé­tec­teur de mé­tal, Ter­ry Her­bert, qui a em­po­ché de l’état an­glais plus de 2,5 mil­lions $. Ce tré­sor com­prend 3 500 mor­ceaux d’ar­gent et d’or qui datent de l’âge des té­nèbres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.