DA­NIEL LA­VOIE RE­DÉ­COUVRE SES CHAN­SONS AVEC FRIS­SONS

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Agnès Gau­det

MON­TRÉAL | Da­niel La­voie fai­sait son épi­ce­rie à SaintCh­ry­so­stome un beau ma­tin, quand il a en­ten­du une de ses vieilles tounes à la ra­dio. Pas content de ce qu’il en­ten­dait, il a eu en­vie de re­faire ses chan­sons pré­fé­rées. Neuf mois plus tard, c’est fait, le chan­teur nous offre

J’écoute la ra­dio qui re­groupe ses in­con­tour­nables re­vi­si­tés.

Da­niel La­voie cé­lèbre cette an­née 40 ans de car­rière. Ce fait a aus­si pe­sé dans la ba­lance quand a ger­mé en lui l’idée de re­faire ses chan­sons. Le chan­teur vou­lait lais­ser der­rière lui un al­bum dont il se­rait fier, pour la pos­té­ri­té.

La der­nière fois que ses suc­cès se sont re­trou­vés sur un al­bum, c’était il y a dix ans, « un ra­mas­sis de vieilles af­faires in­co­hé­rentes », dé­plore-t-il en riant.

Cette fois, il s’est en­tou­ré d’une grosse gang de pré­cieux col­la­bo­ra­teurs dont Jo­rane, Mau­rane, Re­naud et Charlebois pour des ca­méos et de bons mu­si­ciens, y com­pris Marc Pé­russe à la réa­li­sa­tion. En­semble, ils ont re­tou­ché 13 de ses pièces par­mi les meilleures, celles qu’on a beau­coup en­ten­dues à la ra­dio - de là le titre -, no­tam­ment Ils s’aiment, Je vou­drais voir New York, Qui sait, Je pen­sais pas, Ten­sion at­ten­tion et La Danse du smatte.

« On a fi­ni par trou­ver quelque chose de co­hé­rent, ex­plique le chan­teur, quelque chose qui me res­semble et qui sonne bien.

C’est comme ré­no­ver la cui­sine. Tu changes le ré­fri­gé­ra­teur, la cui­si­nière. Tu re­fais les ar­moires, tu changes le pré­lart. C’est tou­jours la même cui­si- ne, mais tu es donc content quand tu ar­rives de­dans. »

DES FRIS­SONS

Da­niel La­voie était vrai­ment content en re­dé­cou­vrant lui-même ses chan­sons.

« Cer­taines d’entre elles, je n’étais plus ca­pable de les en­tendre avec les an­nées, confie-t-il, et je me suis sur­pris en stu­dio à res­sen­tir de vrais fris­sons pour ces chan­sons-là. Ça fait du bien. »

En 40 ans de car­rière, Da­niel La­voie en a fait des chan­sons. Mais le pro­ces­sus de créa­tion a beau­coup va­rié d’un al­bum à l’autre. Sou­vent, il ne se re­con­nais­sait plus en écou­tant ses vieux tubes.

« On est tel­le­ment in­fluen­cé par les cou­rants, la mode et les bud­gets, dit-il. Une an­née, j’avais en­re­gis­tré un al­bum avec à peine 5000 $. C’était juste as­sez pour payer le stu­dio et de­man­der aux mu­si­ciens de faire du bé­né­vo­lat. On n’avait pas de temps pour mixer, et mas­te­ri­ser et ça pa­raît.

Cette fois, avec la tech­nique qui a beau­coup chan­gé, on peut prendre le temps. Sur cet al­bum, il y a très peu de syn­thé­ti­seur, mais de très bons mu­si­ciens, choi­sis avec amour, dont Ri­chard Beau­det qui était sur mon pre­mier disque il y a 40 ans, Ma­rio Lé­ga­ré, Marc Val­lée et Mu­ham­mad Ab­dul Al-khab­byr.

BÉ­NI DES DIEUX

À 62 ans, Da­niel La­voie, ayant 40 ans de mé­tier der­rière lui, semble plus en forme que ja­mais et… il n’a pas en­core com­men­cé à en­cais­ser ses chèques de RRQ.

« Je re­tarde ça le plus long­temps pos­sible, dit-il amu­sé. Je n’ai pas be­soin de ça pour le mo­ment, Dieu soit loué. Je vais lais­ser ça pour les autres. »

Avec la soixan­taine, le chan­teur aborde le mé­tier avec un re­gard nou­veau. Se­lon lui, il ne reste rien à faire et en même temps, tout est à faire.

« À l’en­droit où je me trouve, ce n’est pas grave si je fais ou non des choses, croit-il. Je suis bé­ni des Dieux. J’ai la chance de faire ce mé­tier que j’aime et j’es­saie de le faire sans une op­tique pu­re­ment com­mer­ciale. J’ai en­vie de faire plai­sir au monde. La mu­sique me fait du bien et j’es­père que ma mu­sique, à son tour, peut aus­si faire du bien aux autres.

Je n’ai pas de grandes at­tentes, se re­prend-il, mais si tous dé­truisent mon nou­vel al­bum, je vais être dé­çu. La sé­ré­ni­té a ses li­mites ! »

Da­niel La­voie en­ta­me­ra une tour­née de spec­tacles au prin­temps. Dé­jà 30 dates sont re­te­nues ici, en France et en Rus­sie, où les « Notre-da­miens » (pour Notre-dame-de Pa­ris) ont beau­coup de suc­cès.

Il es­père que ce spec­tacle s’éche­lon­ne­ra sur une longue du­rée. Ayant fait des shows en so­lo, seul sur scène, de­puis des an­nées. Il se ré­jouit à l’idée de se re­trou­ver sur scène, en­tou­ré de mu­si­ciens. √ L’al­bum J’écoute la ra­dio se­ra en ma­ga­sin le 15 no­vembre, sous l’éti­quette Spec­tra Mu­sique. √ Da­niel La­voie se­ra en tour­née à par­tir de mars 2012. Sa ren­trée mont­réa­laise se fe­ra le 14 mars à la Cin­quième salle de la Place des arts. Toutes les dates sur la­voie­da­niel.ca.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.