AM­BIANCE D'ÉQUIPE

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Pour une fois, ils ont vé­cu une vé­ri­table ex­pé­rience de tra­vail en groupe.

Plu­tôt que d’en­re­gis­trer leurs rôles sé­pa­ré­ment, comme c’est ha­bi­tuel­le­ment le cas dans la plu­part des pro­duc­tions d’ani­ma­tion, les membres de la dis­tri­bu­tion vo­cale de Les pe­tits pieds du bon­heur 2, no­tam­ment, Eli­jah Wood, Ro­bin Williams, Hank Aza­ria, Com­mon et So­fia Ver­ga­ra, ont été réunis en Aus­tra­lie, pour in­ter­pré­ter leurs rôles res­pec­tifs de man­chots.

« Ça a été une des ex­pé­riences les plus gra­ti­fiantes, sur le plan créa­tif, tous mé­dias confon­dus », a dit Aza­ria, l’al­ter ego de per­son­nages d’ani­ma­tion comme Moe et Apu dans Les Simp­sons.

« À mon âge vé­né­rable et iras­cible, je pré­fère ha­bi­tuel­le­ment en­re­gis­trer seul, comme sur Les Simp­sons, par exemple. Je trouve que le fait de me concen­trer m’aide à trou­ver des va­ria­tions à mon per­son­nage. Quant à cette ex­pé­rience com­mu­nau­taire, j’ai trou­vé ça non seule­ment amu­sant et cha­leu­reux, mais la com­pli­ci­té du groupe créait un cadre dy­na­mique pour ré­pé­ter et trou­ver son per­son­nage. J’ai joué dans des pièces de théâtre où la dis­tri­bu­tion était moins unie et l’ex­pé­rience, moins gra­ti­fiante.

« Nous avons fait plu­sieurs prises, et des gens s’oc­cu­paient de sa­voir où nous étions ren­dus. Sur­tout avec Ro­bin, c’est im­por­tant de sa­voir où l’on en est. »

Comme l'a dit Williams, lorsque Ver­ga­ra a prê­té sa voix à Car­men, l’ob­jet des ar­deurs amou­reuses de son per­son­nage, Ra­mon, « tout est ren­du en 3D, dans la pièce. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.