Tra­jec­toire in­égale

Film de Ka­rine Silla Perez met­tant en ve­dette Vincent Perez, Va­lé­ria Go­li­no et Cé­cile de France

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

(CB) Il en est ain­si presque chaque fois qu’on re­garde un film cho­ral. Sub­siste cette im­pres­sion qu’on a pas­sé trop de temps avec cer­tains per­son­nages et pas as­sez avec d’autres. Un bai­ser pa­pillon n’y échappe pas.

On au­rait ai­mé pas­ser en­core plus de temps avec le couple Billie et Louis (Va­lé­ria Go­li­no et Vincent Perez), tou­chants dans le mal­heur, réus­sis­sant à sau­ve­gar­der un brin d’es­poir mal­gré le can­cer qui s’ap­prête à vaincre Billie.

Da­van­tage d’alice (su­perbe Cé­cile de France), l’in­fir­mière de Billie qui mord dans la vie mal­gré un quo­ti­dien ron­gé par la rou­tine et un fils qui ne dort pas la nuit, au­rait été bien­ve­nue aus­si.

L’in­té­rêt pour les autres per­son­nages, bien qu’ils aient tous entre eux des liens di­rects ou in­di­rects, est plus mi­ti­gé. Quand ils sont à l’écran, on a l’im­pres­sion que le scé­na­rio s’écarte de sa tra­jec­toire.

Ce­la dit, à sa pre­mière réa­li­sa­tion, Ka­rine Silla Perez montre qu’elle peut bien ma­ni­pu­ler l’émo­tion, tout en gar­dant une touche de lé­gè­re­té. Sans pas­ser à l’his­toire, Un bai­ser pa­pillon de­meure une belle en­trée en ma­tière pour cette ci­néaste.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.